mercredi11octobre
Photo d'une famille en papier sous la protection de deux mains en forme de toit

Les idées se divergent à propos de l’avenir des supports en euros. Certains pensent qu’il est indispensable d’investir constamment dans le support en euros, étant donné sa rentabilité qui est nettement supérieure par rapport aux autres placements. D’autres épargnants insistent sur la faiblesse du rendement généré par ce support. Cependant, tous les adhérents à cette forme de contrat d’assurance-vie confirment l’importance de la diversification du contrat.

Parmi les partisans du fonds en euros, Gilles Dupin, Président et Directeur général de Monceau Assurances encourage les épargnants à investir dans les supports en euros, sachant que la rentabilité de ces derniers dépasse largement celle des autres placements à capital garanti. Il faut cependant noter que toute performance est accompagnée par une prise de risque.

Le Directeur général de Groupama Gan Vie, s’exprime également par rapport à la situation actuelle du fonds en euros et son avenir. Jean François Garin tient à conscientiser les épargnants à propos du rendement du support en euros, qui est largement inférieur à celui d’il y a dix ans.

Par conséquent, si les détenteurs souhaitent profiter d’une rentabilité plus importante, il est plus judicieux de diversifier les contrats.

Il faut continuer à investir dans le support en euros

Le PDG de Monceau Assurances continue à inciter les épargnants à opter pour le support en euros. Il précise que celui-ci génère plus de rendement que les autres types d’épargne.

En outre, l’existence des stocks importants d’obligations figure parmi les avantages de certains portefeuilles diversifiés. Ce qui favorise un potentiel de bénéfices mobiliers et immobiliers et conduit à une obtention des coupons attrayants.

Les investisseurs pour le support en euros se réjouissent de la légère remontée des taux. Cependant, la vigilance est de rigueur face aux probables crises financières.

Il est préférable d’adopter une diversification éclairée du contrat.

Certes, on a eu raison de tirer la sonnette d'alarme lorsque les taux longs ont plongé vers leur plus bas historique. Toutefois, il y a parfois eu beaucoup de bruit pour rien... ou presque. Notamment en ce qui concerne la loi Sapin 2, qui n'a fait que transférer à une nouvelle autorité administrative, le Haut Conseil de Stabilité Financière, des prérogatives ministérielles en vigueur depuis plus de quatre -vingt ans : en effet, les blocages en cas de crise sont prévus dans la loi depuis... 1930 !

Souscrire à d’autres formes de placements

De son côté, Jean François Garin explique que la hausse de l’OAT n’aura pas de répercussions sur les portefeuilles des compagnies d’assurances. En effet, le placement des flux obligatoires actuels des assureurs est caractérisé par des taux au-dessous de 1% pour les capitaux empruntés à l’État, entre 1,5 à 2% pour les entreprises peu risquées.

Par conséquent, les taux longs doivent s’établir aux environs de 3% pour obtenir davantage de rendement auprès des fonds en euros. C’est la raison pour laquelle, le Directeur général de Groupama Gan Vie insiste sur l’importance de la souscription sur les Unités de Compte, ainsi que sur les autres fonds structurés et flexibles.

Concernant ce sujet, le DG de cette compagnie d’assurances confie que :

Nous avons été parmi les premiers à avertir nos clients de la dégradation de la rentabilité du fonds en euros. Nos rendements qui l'an passé ont varié de 1,2 % à 1,5 % selon nos offres et jusqu'à 2,5 % lorsque le couplage avec les Unités de Compte (UC) était maximal, sont en phase avec la nouvelle réalité financière des supports en euros et des actifs généraux sous-jacents, dont la gestion est aujourd'hui doublement contrainte par la faiblesse des taux obligataires et des normes prudentielles plus exigeantes dites « Solvabilité 2 » qui renchérissent le coût de la garantie du capital.

Directeur général de Groupama Gan Vie.

A découvrir également

  • Assurance vie et PER : l'affichage des frais pour chaque unité de compte obligatoire
    1/07/2022
  • Les fonds long / short : la solution idéale lorsque les marchés sont instables ?
    28/06/2022
  • Assurance vie : attention à bien rédiger la clause bénéficiaire
    28/06/2022
  • Les régulateurs financiers alertent sur l’écoblanchiment des assurances vie
    27/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt