mercredi11juillet
Un couple de retraité qui lisent un contrat

L’assurance-vie évoque souvent la retraite. Beaucoup de Français se lancent dans un tel placement afin de se constituer des revenus ou un capital au moment où ils partiront à la retraite. Ce même capital pourra alors être transmis à leurs ayants droit en cas de décès. Mais l’assurance-vie peut également servir à des fins autres que l’épargne retraite.

Les Français se tournent le plus souvent vers les contrats d’assurance-vie dans le but de se constituer un capital ou une rente au moment de leur départ à la retraite. D’ailleurs, le projet de loi Pacte abonde dans ce sens, au vu des textes qui seront soumis aux élus.

Cependant, l’assurance-vie n’est pas destinée exclusivement à ces fins. Ce placement offre des avantages notables, notamment dans le domaine de la transmission de capital ou pour un projet d’acquisition immobilière ultérieur et bien d’autres. Voyons alors ces différents volets de l’assurance-vie encore méconnus par l’ensemble des épargnants.

Un produit d’épargne retraite efficace

Sans nul doute, l’assurance-vie est un produit d’épargne plus efficace parmi tant d’autres. Ce placement propose une palette plus diversifiée en matière d’options et de stratégies financières.

De plus, l’assurance-vie est plus simple à gérer et certains actifs comme les fonds en euros présentent moins de risques pour les épargnants. Pour toutes ces raisons, les épargnants favorisent ce placement lorsqu’ils songent à mettre de l’argent de côté en vue de leur retraite future.

D’ailleurs, il s’agit d’une épargne de précaution qui offre une souplesse intéressante. Tout au long du contrat, il est possible de retirer une somme en cas de besoin, même si la liquidité de ce placement n’égale pas encore celle du livret A. La responsable de la gestion de fortune au sein de l’Institut du patrimoine, Sabine Jiskra, en parle :

On peut toujours récupérer du capital en cas de coup dur ou de coup de cœur.

Sabine Jiskra.

Certains assureurs proposent même à leurs épargnants de souscrire un crédit en cas de besoin, afin qu’ils n’aient pas à puiser dans leur capital durement épargné.

L’assurance-vie réinvente la transmission de patrimoine

Détenir un contrat assurance vie procure également des avantages liés à la succession et au transfert de patrimoine. Par exemple, il est possible de désigner le bénéficiaire d’un contrat. Dans le cas des personnes ayant des enfants issus de différents mariages, il leur est possible d’ouvrir plusieurs conventions d’assurance-vie pour ne léser aucun d’entre eux.

En désignant chaque enfant comme bénéficiaire d’un contrat, le souscripteur peut ainsi éviter les éventuels litiges familiaux. Par ailleurs, l’assurance-vie donne également la possibilité de léguer un capital à une personne, sans qu’elle n’ait de liens de parenté avec le souscripteur. Pour ce faire, il suffit de désigner cette personne comme bénéficiaire dans le contrat.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos