vendredi07septembre
La garantie plancher sur les contrats vie multisupports

Les différents contrats d’assurance-vie n’offrent pas les mêmes garanties. Les épargnants qui investissent dans les fonds en euros bénéficient d’une garantie sur le capital investi. Pour les contrats multisupports, il n’en est rien. Les assureurs ont alors inventé la garantie plancher pour encourager leurs clients à investir sur ces supports risqués.

La garantie plancher est un dispositif de garantie que les compagnies d’assurance ont créé pour rassurer leurs clients qui souhaitent investir dans des supports financiers, autres que les fonds en euros. En effet, les contrats multisupports ne bénéficient pas automatiquement d’une garantie sur le capital investi.

Cette garantie plancher peut donc se souscrire en option, au moment de la signature du contrat d’assurance-vie. Ainsi, le bénéficiaire du contrat pourra toucher une certaine somme si jamais le souscripteur venait à décéder avant le terme dudit contrat. Cependant, il est important de noter certaines subtilités concernant les termes de cette garantie plancher.

Les différents types de garantie plancher

À ce jour, les compagnies d’assurance proposent différents types de garantie plancher :

  • la garantie simple (le bénéficiaire touche au moins le cumul des versements effectués) ;
  • la garantie majorée (l’assureur et le souscripteur fixent préalablement le capital à verser) ;
  • la garantie indexée (un indice de référence permettra de revaloriser le capital garanti) ;
  • la garantie cliquet (le capital garanti sera équivalent au pic de valeur du contrat).

Attention aux exclusions de garantie

Au moment de souscrire un contrat assurance vie, il est nécessaire de se renseigner sur les modalités de la garantie plancher. Il faut savoir que certains assureurs la proposent, d’autres non. Autant la souscrire dès l’ouverture du contrat, car la plupart du temps, les compagnies d’assurance n’acceptent pas d’intégrer cette garantie en cours de contrat.

Par ailleurs, il est important de se pencher sur les conditions de cette garantie plancher.

Comme dans tout contrat d’assurance-vie, des situations auxquelles la garantie ne s’applique pas, peuvent se présenter. Par exemple, les causes du décès du souscripteur seront déterminantes.

En cas de suicide ou de décès à la suite de la pratique d’une activité à risque, les assureurs peuvent refuser la garantie plancher. Dans tous les cas, une bonne lecture des conditions de garantie permettra d’en comprendre les arcanes.

Attention au coût de la garantie

Bien évidemment, la sécurité a un prix. Pour bénéficier de cette garantie plancher pour couvrir le capital investi dans un contrat multisupport, il faut en payer le prix. Les compagnies d’assurance retiennent alors trois paramètres précis pour l’évaluation du coût de cette garantie :

  • le capital sous risque ;
  • l’âge du souscripteur (pour évaluer le niveau de risque) ;
  • le type de garantie plancher choisi.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos