lundi15mars
billets euros

Auparavant, les fonds en euros étaient considérés comme l’un des placements les plus sécurisés. Depuis quelque temps, ils sont toutefois remis en question à cause d’un rendement qui ne cesse de baisser. En ce sens, ils n’ont plus enregistré que 76 milliards d’euros de collecte en 2020 contre 104,4 milliards d’euros il y a 2 ans.

Longtemps privilégiés par les épargnants, les fonds en euros suscitent aujourd’hui des avis partagés. Sur ce point, le président de l’Association française de l’épargne retraite le voit comme un trésor public, une opportunité. Le placement constitue en effet près des trois quarts des encours d’assurance vie totalisés en 2019. Ce qui équivaut à 42,4 milliards d’euros sur 55 milliards d’euros.

En revanche, d’autres se focalisent sur sa récente incapacité à contenir l’inflation. À ce titre, son taux moyen n’a plus dépassé les 1 % en 2020 malgré des prévisions d’environ 1,2 %. Pourtant, il s’élevait à 1,5 % en 2019 selon la Fédération française de l’assurance.

La baisse de rendement tiendra encore quelques années

Cela s’explique par l’important effondrement des taux obligataires au cours de la dernière décennie. Une situation qui a impacté les Obligations Assimilables du Trésor entre 2010 et 2020. Le taux y afférent est passé de +3,1 % à -0,3 %.

Il est à noter que les supports en euros sont principalement investis en emprunts d’entreprises ou d’État. En parallèle, les obligations à échéance rapprochée présentent des taux notablement plus élevés que les primes fraîchement encaissées. De ce fait, le renouvellement des portefeuilles dans lesquels fructifient les cotisations n’entraîne que leur écroulement.

Dans cette perspective, le support de financement a totalisé une collecte de 76,2 milliards d’euros en 2020. Elle était de 104,4 milliards d’euros l’année d’avant. Néanmoins, cette baisse n’influera que modérément sur l’affaiblissement des actifs globaux des compagnies d’assurance. Le directeur général du groupe MACSF annonce à ce propos que :

Le rendement de notre actif était de 2,8 % en 2019, il devrait tendre vers un plateau de 1,5 % dans les cinq prochaines années.

Un rendement toujours concurrentiel

Malgré les opinions divergentes, la rémunération moyenne des fonds en euros est à prendre de manière relative. Pour un placement dont le rendement annuel est soumis à l’effet cliquet et le capital garanti à tout moment, elle demeure compétitive. Sa comparaison à un Livret A rémunéré 0,5 % confirme cela.

Il en est de même si on la recoupe avec l’inflation tombée à 0,5 % en 2020. Sur ce point, la MACSF avance que le taux d’intérêt de 1,55 % servi l’année dernière est :

La meilleure performance nette d’inflation de ces dernières années.

Pour l’heure, les fonds en euros constituent un amortisseur sans égal. Sur le plan patrimonial, il permet le maintien d’une poche liquide et sûre adaptable selon les besoins. Ceci concerne bien entendu le cadre fiscal protecteur de l’assurance vie. Il demande seulement une bonne connaissance des environnements qui l’entourent.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos