Le Plan d'épargne retraite populaire (PERP) est une enveloppe fiscale permettant à la fois de préparer sa retraite, et de profiter d'une déduction d'impôt. Pendant sa vie active, le salarié à la hauteur et à la fréquence de son choix, constitue son épargne afin de s'assurer le versement d'une rente viagère une fois la retraite venue. Autrefois boudé parce que méconnu des épargnants, le PERP commence à entrer dans le coeur des Français. Préparer sa retraite, tout en optimisant sa pression fiscale, le PERP a en effet tout pour plaire.

    Le PERP mode d'emploi



    Lancé en 2003 par la réforme Fillon sur les retraites, le PERP (Plan Epargne Retraite Populaire) est un produit d'épargne qui permet de cotiser en vue de sa retraite (en bénéficiant d'une déduction d'impôt sur les versements réalisés). À la retraite, le capital est généralement transformé en rente viagère qui va venir compléter la pension de retraite.

    Pour attirer les épargnants, le PERP offre un bonus fiscal à l'entrée : les versements sont déductibles du revenu imposable dans la double limite de :

    10% des revenus du travail de l'année n-1 (après abattement de 10%), limités à 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) de l'année n-1 (PASS 2016 :38 616 euros)
    10% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale si les revenus sont trop faibles (PASS 2017 : 39.228 euros)

    Exemple :

    - Si vos revenus de l'année 2016 s'élèvent à 50.000 euros, vos versements déductibles l'année 2017 sont plafonnés à 5 000 euros (10% de vos revenus)

    - Si vos revenus de l'année n-1 s'élèvent à 350.000 euros, vos versements déductibles l'année 2017 ne seront pas plafonnés à 35.000 euros (10% de vos revenus) mais limités à 10% du PASS x 8, soit 31.692,8 euros

    - Si vos revenus de l'année n-1 s'élèvent à 20.000 euros, vos versements déductibles l'année 2016 ne seront pas plafonnés à 2.000 euros (10% de vos revenus) mais à 10% du PASS, soit 3.922,8 euros



    >> Je demande un complément d'information sur le PERP

    Les raisons du succès



    Le PERP s'adresse à tous les salariés, mais aussi et contrairement aux idées reçues, aux travailleurs non-salariés (TNS) et aux personnes sans emploi. Il peut donc s'adapter à tout changement de statut intervenant au cours d'une vie professionnelle.

    Comme il s'agit d'un produit de déduction d'impôt, la réduction dépend de la tranche marginale d'impôt. Plus elle est élevée, plus la réduction sera forte : un contribuable soumis à la tranche à 45% bénéficiera donc d'une réduction de 45% de son versement (s'il ne dépasse pas les plafonds).

    Dans l'idéal, ce placement convient parfaitement aux contribuables aux tranches marginales d'imposition élevées pendant leur vie active et qui une fois à la retraite, disposeront de revenus moindres, et donc d'une pression fiscale moins forte, comme c'est généralement le cas des professions libérales ou des cadres supérieurs. Plus l'écart est grand, plus le PERP est attractif. Une niche accueillante d'autant plus que le plafonnement global des niches fiscales a été ramené à 10.000 euros.

    Une fois à la retraite, pas de bonus fiscal puisque la rente viagère est imposable au même titre que les pensions et retraites classiques. Mais depuis 2011, il est possible d'effectuer une sortie partielle en capital de 20%.


    >> Je demande un complément d'information sur le PERP

    Comme pour l'assurance-vie, le PERP peut tout à fait convenir aux profils sécuritaires puisqu'il est possible d'être investi en fonds en euros. Le PERP est un des rares produits de défiscalisation sur lequel les versements sont garantis (à condition de verser sur le fonds en euros). Et à l'heure où le financement des retraites n'est pas acquis, cette rentrée d'argent sera la bienvenue pour contrer la baisse de votre pouvoir d'achat au moment de la retraite. Le PERP offre en effet des revenus garantis à vie avec le mécanisme de la rente viagère.


    >> Je demande un complément d'information sur le PERP

    Les atouts du contrat



    Si comme le veut l'adage " les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs ", le fonds en euros de Mon Financier Retraite PERP a pris l'habitude de servir un rendement relativement stable et attractif depuis plusieurs années : En 2016, son rendement était de 2.70%* alors qu'il était de 3%* en 2015, 2014 et 2013. Une belle régularité alors que le rendement des fonds en euros s'est élevé à 1.80% en 2016 contre 2.20% en 2015, selon la FFSA (Fédération Française des Sociétés d'Assurance).

    Le contrat est accessible dès 45 euros en versement initial et 30 euros/mois en versements programmés. Autre avantage et non des moindres, l'architecture ouverte, avec 84 unités de compte sélectionnées par les experts de MonFinancier, permettant d'investir dans tous les classes d'actifs, même les plus pointues !

    Proposer des solutions parmi les plus performantes et les moins chères du marché fait en effet partie de notre ADN. Et MonFinancier Retraite PERP n'échappe pas à la règle !

    > Absence de frais de dossier

    > 0% de frais sur les versements

    > 0 % de frais sur les arrérages



    >> Plus de rendement et moins de frais, je découvre MonFinancier Retraite PERP




    Communication non contractuelle à but publicitaire

    * taux net de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et impôt sur le revenu. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

    MonFinancier Retraite PERP est un Plan d'Epargne Retraite Populaire géré par Suravenir (une filiale du Crédit Mutuel ARKEA), entreprise régie par le Code des assurances.