Tirelire et maquette de maison sur fond d'intérieur lumineux

    Même à 50 ans, il n’est pas trop tard pour ouvrir un plan d’épargne retraite. Avec le recul de l’âge légal du départ à la retraite, vous aurez encore tout le temps nécessaire pour en tirer profit, tant sur le plan patrimonial que fiscal.

    Préparer sa retraite en optimisant sa fiscalité

    Le PER est un produit financier spécifiquement développé pour préparer la retraite.

    ImportantSon premier attrait est de vous permettre de déduire le montant de chaque versement de vos revenus imposables, en respectant néanmoins un plafond fixé à 37 094 euros.

    Si vous ne bénéficiez pas de l’avantage fiscal au moment des versements, vous pourrez en tirer profit lors de la sortie de votre contrat PER individuel.

    À 50 ans, le PER est un parfait outil pour gérer son profil fiscal. C’est particulièrement le cas si le total de vos revenus vous a fait monter dans la tranche marginale d’imposition supérieure. Cette situation concerne le plus souvent les salariés dont la carrière a bien avancé et qui ont bénéficié de hausses successives de salaire et de promotions. De plus, à la sortie du PER, la baisse du revenu lié à la fin de la vie active induit moins d’impôt, comme c’est majoritairement le cas.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Bien choisir le support et le mode de sortie de votre PER

    Pour un PER contracté à partir de 50 ans, il est judicieux d’opter pour des supports qui offrent une grande sécurité. Ainsi, même si le rendement est plus faible, vous encourrez moins de risque de perte de capital.

    Orientez-vous notamment vers les fonds en euros qui présentent une protection accrue.

    A contrario, les unités de compte sont exposées aux soubresauts du marché, et donc plus risquées.

    À la fin de votre carrière, vous aurez le choix entre une sortie en capital ou par rente viagère. La première option vous octroie un fonds de roulement pour de nouveaux investissements ou pour un achat conséquent. La seconde alternative vous garantit une rentrée d’argent périodique. La solution médiane est également possible, avec le versement d’une partie en capital et une autre en viager.

    Il est donc indispensable de tenir compte de vos attentes et de vos projets pour vos vieux jours pour sélectionner la formule qui vous convient le mieux.

    A retenir
    • Le PER après 50 ans une option tout à fait envisageable.
    • En plus de la constitution de capital, le PER offre des avantages fiscaux.
    • Pour limiter les risques de perte en capital, il est conseillé de privilégié les supports sécurisés.
    Découvrez le PER et préparez votre retraite !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives