Concept de la période fiscale 2023.

    Depuis le 1er janvier 2024, de nouvelles tranches de barème s’appliquent à l’impôt sur le revenu : celles-ci sont de 4,8 % supérieures aux tranches de barème pour les revenus nets imposables en 2022. Le barème s’applique ainsi sur le revenu net imposable par tranche.

    Afin de connaître le montant de son impôt sur le revenu 2023, le contribuable doit tout d’abord calculer son revenu net imposable, puis diviser ce montant par le nombre de parts du foyer fiscal avant d’appliquer le barème.

    Quel taux d’imposition s’applique aux revenus 2023 ?

    Après la revalorisation de 4,8 % des tranches du barème de l’impôt sur le revenu, le taux d’imposition pour les revenus 2023 a évolué, soit :

    • 0 % pour la tranche de revenu inférieure à 11 293 euros ;
    • 11 % pour la tranche de 11 294 euros à 28 797 euros ;
    • 30 % pour la tranche de 28 798 euros à 82 341 euros ;
    • 41 % pour la tranche de 82 342 euros à 177 106 euros ;
    • 45 % pour la tranche supérieure à 177 106 euros.

    ImportantLe montant de l’impôt sur le revenu 2023 s’obtient par l’application du barème sur le revenu net imposable par part.

    À titre de rappel, le quotient familial correspond à une part pour un célibataire, deux parts pour un couple sans enfant, et 3 parts pour un couple avec deux enfants à charge.

    À noter que les versements sur un plan épargne retraite sont déductibles du revenu imposable. L’économie réalisée dépend du plafond de déduction dont bénéficie le contribuable et de la tranche marginale d’imposition. Pour l’impôt sur le revenu 2023, il faut déduire les versements effectués en 2022.

    Réduisez vos impôts avec le PER !

    Quid du plafonnement des effets du quotient familial ?

    En principe, certains foyers (parents mariés ou pacsés, veufs, séparés, ou célibataires avec des enfants à charge) bénéficient des parts supplémentaires de quotient familial afin de réduire leurs impôts. Dans ce cas, l’administration fiscale accorde une demi-part, un quart de part, ou une part supplémentaire selon la situation du foyer.

    Avec l’évolution du barème de l’impôt, le plafonnement des effets du quotient familial a également fait l’objet d’une mise à jour au début de cette année. Ainsi, pour 2024, cet avantage fiscal ne peut pas dépasser les 1 759 euros pour chaque demi-part supplémentaire, et 879 euros pour chaque quart de part supplémentaire.

    A retenir
    • Les tranches du barème de l’impôt ont augmenté de +4,8 % au 1er janvier 2024
    • Les versements effectués sur son PER en 2022 peuvent être déduits du revenu imposable 2023.
    Découvrez notre PER et réduisez vos impôts !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives