lundi28novembre

Quelle victoire ! Quelle surprise ! Quelle (nouvelle) claque pour les médias et les sondeurs qui mettaient il y a un mois Fillon 4ème avec 7% des intentions de vote. La victoire de Fillon restera un cas d'école. La bonne nouvelle c'est qu'il va peut-être lancer la mode des candidats avec des vrais programmes marqués et des vraies convictions. La mauvaise nouvelle c'est que rien n'est joué pour mai.

>

On connaît presque le casting

pour les élections présidentielles. Marine Le Pen à l'extrême, Dupont Aignan dans ses rêves, Fillon à droite droite, Macron au centre centre, Pinel (oui celle de l'incitation fiscale à l'investissement locatif) au microcentre gauche, Mélenchon à la gauche Castriste et Chaviste (à la dictature de la gauche donc), Nathalie Arthaud pour la secte krypto trostkiste de Lutte Ouvrière, Yannick Jadot à la gauche écologiste. Il ne manque plus que le candidat socialiste.

Valls démission?

Il ira. Même si Hollande se présente. Et lui et Hollande ne se parlent plus. La situation n'est plus tenable et une démission de Valls, selon les experts qui se trompent tout le temps, serait imminente comme l'annonce de la candidature de notre sous-président. Qu'est-ce que l'on rigole en ce moment ! Heureusement que la situation économique est au beau fixe, que nous sommes en plein-emploi, et que nous n'avons aucune menace terroriste, cela permet au gouvernement de ne plus gouverner et de se concentrer sur l'essentiel, les primaires de la gauche.

PENDANT CE TEMPS DANS LE MONDE RÉEL

Recomptage aux états-unis

À la demande la candidate du Green Party, Jill Stein, il y aura recomptage au Wisconsin pour vérifier les votes électroniques. Et elle pourrait également demander un nouveau calcul des voix en Pennsylvanie et dans le Michigan. On ne sait pas où tout ça va mener mais Trump et ses supporters se déchaînent contre les "losers" et les "crybabies" qui ne veulent pas accepter sa victoire.

Mort d'un dictateur

Fidel Castro est mort. No comment.

J'hésite

maintenant à finir certains paragraphes de news par No Comment depuis que j'ai appris que le "No comment" était un club à Paris qui "révolutionne les codes du libertinage" avec un restaurant/bar à l'étage et en dessous un espace dédié, je cite, "au libertinage et au luxe". No comment.

L'inde en folie

On assiste en direct à une expérience spectaculaire et assez unique. Pour combattre la corruption et l'évasion fiscale, le gouvernement indien a brutalement annoncé le 8 novembre que les billets de 500 et 1000 roupies n'auraient plus cours et qu'il fallait les échanger contre des petites coupures. Or ces billets représentent 86% du cash en circulation et plus de 200 milliards de dollars. Depuis cette annonce, la population est en panique et le pays en ébullition. Mais ce sont les conséquences économiques et financières qui sont passionnantes. Cette mesure a évidemment provoqué un flux massif d'argent qui est entré dans les banques. Les banques ont dû donc l'investir en emprunts d'État. Les taux ont donc chuté et les risques d'inflation ont explosé.

Réaction de la banque centrale et du gouvernement

La Banque centrale a dû réagir en imposant des restrictions sur les achats d'emprunts. Le cash en excès devra être déposé auprès de la Banque centrale et pas ailleurs. Chaque jour qui passe en Inde oblige le gouvernement et la Banque centrale à réagir tant cette expérience est révolutionnaire et déstabilisante. La démonétisation brutale du cash a provoqué un effondrement de la consommation. L'immobilier est à l'arrêt. La Bourse indienne a chuté de 6% et n'a pas profité de l'envolée post Trump. Et le paiement électronique et l'e-commerce explosent. La croissance indienne qui continuait à caracoler au-dessus des 7%, va perdre 1 à 2%. Mais une fois le choc massif de cette période de transition passée, l'économie devrait repartir de plus belle, sur des bases plus solides et plus saines, dans tous les sens du terme. C'est vraiment fantastique de vivre des expériences économiques comme celles-ci en live.

La chine écrase les états-unis

Tous les commerçants américains, ensemble, ont battu un nouveau record de ventes pour le Black Friday avec un total en ligne de 3.3 milliards de dollars dont plus d'1 milliard par mobile. Alibaba, tout seul, a réalisé un chiffre d'affaires de 19.7 milliards de dollars pour le Singles' day dont plus de 80% par le mobile...Ouch.

La mauvaise nouvelle du jour

Si Renzi est battu le 4 décembre, 8 banques italiennes en difficulté pourraient faire faillite. Et on parle de grosses banques comme la Monte dei Paschi di Siena, la troisième du pays par la taille de son bilan. Rappelons que la valeur des banques italiennes a été divisée par 2 cette année du fait des 360 milliards d'euros de crédits à problème. Ça nous manquait une petite crise bancaire en Europe non ?

En attendant l'opep

Le pétrole se cherche. Au fil des heures, avant la réunion de mercredi de l'OPEP, les rumeurs se succèdent et ne se ressemblent pas. On passe d'un accord de l'Iran pour limiter sa production au désaccord total entre l'Arabie Saoudite et l'Iran sur les chiffrages de la réduction de production. L'Arabie Saoudite a notamment annoncé qu'elle ne souhaitait pas qu'on invite des pays extérieurs à l'OPEP, comme la Russie, à négocier tant que l'Opep ne s'était pas mise d'accord.

Du côté des marchés

Ils redémarrent après le week-end prolongé de Thanksgiving avec une petite glissade limitée du dollar avec l'euro à 1.0650, le sterling à 1.25 et le dol/yen à 112. L'or reste en dessous des 1200 dollars et le pétrole a glissé à 46 dollars avant la réunion de l'OPEP de mercredi. Les indices US restent au plus haut avec un S&P à 2213. Le CAC est à 4550.

Je vous conseille

De revoir en replay C'est Votre Argent sur BFM Business. Emmanuel Lechypre, Virginie Robert de Constance associés, Antoine Brunet économiste, Emeric Préaubert de Sycomore ont rejoué la semaine, en compagnie de Pauline Tattevin. Il y a eu bien sûr les conseils top des gérants top. La question d'argent de la semaine: Quels placements choisir en cas de retour de l'inflation et de la hausse des taux d'intérêt avec Françoise Rochette patronne de l'allocation d'actifs chez Mandarine Gestion,Meyer Azogui, le patron de Cyrus Conseil et nos gérants tops. Voir la vidéo en replay

On s' en fout ?

Les Suisses ont voté non au referendum sur une sortie accélérée du nucléaire; Le groupe Zannier devient Kidiliz Group; J'ai presque eu de la peine pour Juppé hier qui était annoncé président il y a un mois et va finir sa vie seul dans sa mairie de Bordeaux; Aujourd'hui/Le Parisien donne la recette pour ne pas être stressé au réveil (pas de lumière du jour, pas de grosse chaleur, pas d'écrans à portée, exercice de relaxation, se réveiller plus tôt pour traîner un peu et horaires plus flexibles); La gastro fait un carton (ou un papier...bof) cette année, Lavez-vous les mains; Ce soir Jour Polaire, la nouvelle série de Canal.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos