mercredi30août
Gestion contrat assurance vie

Pour assurer une retraite paisible, l’assurance-vie demeure la meilleure solution pour la majorité des épargnants Français. En plus d’être récupérable à tout moment, la fiscalité de l’assurance-vie reste la plus attractive. Par ailleurs, la sécurité de l’épargne sera garantie grâce aux fonds en euros.

Le support en euros constitue une forme de placement très rémunératrice, emblématique de l’assurance-vie. Pour une durée comprise entre 10 et 30 ans, son gain dépasse largement celui des autres produits sans aucun risque. En outre, une épargne de précaution demeure possible avec cette forme d’assurance pour couvrir toute forme de risques de la vie courante.

Ainsi, malgré sa mauvaise réputation en matière de disposition des capitaux, le souscripteur peut toucher son argent à tout moment, qui, dans la plupart des cas, se fait par des retraits non taxés. Avec l’option succession de cette catégorie d’assurance, l’assuré peut transmettre une partie de son patrimoine aux personnes de son choix, une alternative moins chère et facile.

Une fiscalité alléchante

Si les Français optimisent l’assurance-vie, c’est parce qu’elle demeure le placement à régime fiscal défiant toute concurrence. La durée du contrat favorise la fiscalité. Pour les souscriptions actuelles, les contrats subissent les prélèvements sociaux de 15,50 %.

Les impôts varient selon la durée de détention : 35 % entre 0 et 4 ans, 15 % entre 4 et 8 ans et 7,5 % à partir du huitième anniversaire. Pour ce dernier, l’abattement se situe à 4.600 euros par an pour un célibataire.

La succession en assurance-vie constitue un atout incontournable de ce portefeuille avec un niveau de fiscalité avantageux par rapport au barème classique des successions. En franchise de droits, chaque bénéficiaire profitera de 152 500 euros et le surplus sera taxé à 20 % pour les 700.000 euros suivants et enfin à 31,25 % au-delà.

Assurance-vie : rémunératrice et disponible à tout moment

Depuis quelques années, le rendement collecté au niveau des fonds en euros a connu une diminution considérable. Il passe de 4,30 % en 2007 et 1,80 % en 2016. Et cette tendance baissière ne risque pas de s’inverser pour cette année. Toutefois, ce n’est autre que le taux moyen. Une des raisons pour laquelle il est possible de récolter +3 % avec les meilleurs contrats.

De plus, le support en unités de compte (pour les 15 à 20 % des nouveaux versements) booste la performance du contrat. Par ailleurs, les actions américaines et françaises sont également intéressantes, de même pour les pays émergents comme l’Inde ou la Chine.

Certes, la disponibilité de l’épargne en assurance-vie engendre toujours une polémique. Cependant, le détenteur de contrat peut récupérer son épargne selon ses besoins dans un délai de 15 jours. Que ce soit pour les contrats classiques ou ceux en ligne, l’épargnant peut à tout moment ressaisir une partie ou la totalité de son capital.

Pour ce faire, la réalisation d’un rachat est incontournable. Par la suite, le capital sera versé en liquidité dans le compte courant de l’assuré. Et en général, cette somme est non taxée pour un contrat supérieur à 8 ans.

A découvrir également

  • Les régulateurs financiers alertent sur l’écoblanchiment des assurances vie
    27/06/2022
  • Les assureurs vie face au dilemme de la remontée des taux
    27/06/2022
  • Hausse des taux : pas de panique !
    24/06/2022
  • Les épargnants digitaux surveillent mieux leur assurance vie
    24/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt