lundi04décembre
concept de l'assurance vie

Le compte courant est aujourd’hui plébiscité par les Français. Ces derniers laissent en effet dormir des sommes importantes sur leurs comptes à vue et se désintéressent de la quasi-totalité des produits de placement. Pourquoi ? Parce que l’incertitude économique inquiète les ménages français et que ces derniers veulent retirer leur argent à tout moment en cas de choc. Pour sa part, l’assurance-vie, qui offre sécurité, disponibilité des fonds et rendement, suscite davantage l’intérêt des ménages. Détails !

Les statistiques les plus récentes de la Banque de France révèlent que les Français laissent dormir plus de 429 milliards d’euros sur leurs comptes courants. Durant les 6 premiers mois de l’année 2017, 25 milliards d’euros supplémentaires sont venus renflouer ces comptes.

De leur côté, les livrets d’épargne et les comptes épargne logement (CEL) ont enregistré une collecte de 12,5 milliards d’euros durant le premier semestre de l’année, c’est-à-dire deux fois moins que les comptes courants.

Pourquoi les comptes à vue, qui ne sont pas rémunérés, captent-ils alors plus de revenus que les livrets d’épargne et les CEL ? Éléments de réponse !

Les raisons du succès du compte courant

La préférence des ménages français pour les comptes courants est étroitement liée à la crise économique et financière de 2008. Celle-ci a en effet créé un climat de défiance et d’incertitude qui pousse les Français à laisser dormir leur épargne sur les comptes à vue.

Réalisée en mars dernier, une enquête OpinionWay indique que seulement 50% des personnes interrogées sont optimistes vis-à-vis de l’avenir. Trois quarts des sondés affirment être inquiets quant à leur situation future, notamment ce qui pourrait leur arriver d’ici 10 à 15 ans.

Il est ainsi logique que les particuliers optent pour les liquidités étant donné qu’ils veulent disposer de leur argent pour se préparer à tout choc financier.

Pourquoi ne se tournent-ils pas alors vers l’épargne réglementée qui offre à la fois liquidité et sécurité ? Pour la simple raison que cette dernière sert des rendements bien trop maigres qui n’incitent pas les ménages à y déposer leur épargne.

À titre d’illustration, le livret A et le LDDS (livret développement durable et solidaire) proposent un taux de rémunération de 0,75%, compétitif dans un environnement de faible inflation, mais qui ne convainc pas les épargnants.

L’assurance-vie, le placement qui répond aux attentes des ménages

Pour les ménages, il est ainsi question de trouver un produit d’épargne qui combine sécurité, liquidité et rendement. L’assurance-vie est le placement qui offre ces 3 avantages.

Plusieurs atouts présentés par l’assurance-vie attirent les Français. En premier lieu, il s’agit d’un placement sécurisé étant donné que le capital est garanti pour les fonds en euros. 85% des souscripteurs se disent satisfaits par cet aspect de l’assurance-vie.

En second lieu, 34% admettent la disponibilité des fonds placés sur le produit. Les souscripteurs disposent de plusieurs options (avance, rachat partiel et rachat total) pour retirer leur argent du contrat à tout moment.

Côté rendement, l’assurance-vie rapporte en moyenne 1,5% en 2017. Les fonds en euros qui proposent un même niveau de sécurité que le livret A servent ainsi une rémunération deux fois plus importante que ce dernier.

L’intérêt des Français pour ce produit continue de s’accroître. En témoignent les chiffres de la Fédération française de l’Assurance qui montrent que depuis le début de l’année, la collecte de l’assurance-vie a augmenté. À l’heure actuelle, l’encours des contrats vie culmine à 1 662 milliards d’euros, ce qui renvoie à une hausse annuelle de 3%.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    L’ISR, le prochain relais de croissance incontournable de votre portefeuille ?
    25/11/2022
  • Image actualite 2
    La remontée des taux rebat les cartes pour le marché obligataire
    24/11/2022
  • Image actualite 3
    5 idées reçues sur l’assurance vie
    22/11/2022
  • Image actualite 4
    Assurance vie : ces sommes qui pourraient bientôt être rendues aux épargnants
    16/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt