mardi31janvier
Contrats assurance-vie

Disposer de plusieurs contrats pour une assurance surtout s'il s'agit d'un patrimoine vie peut avoir certains atouts.

Un patrimoine vie est destiné à assurer le bien-être et l'existence du bénéficiaire. On peut donc comprendre que de nombreux assurés préfèrent investir leurs capitaux dans l'unique contrat dont il dispose.

La pratique est courante, mais d'après certaines études menées par des cabinets spécialisés, recourir à plusieurs contrats peut également être plus astucieux. Les avantages sont nettement plus visibles quand il s'agit d'un montant assez important et lorsqu'on observe les contraintes fiscales et les conditions de transmission de patrimoine par exemple.

D’abord le côté fiscal

Les assurés ne le diront jamais assez, c’est souvent au niveau du cadre fiscal qu’ils n’arrivent pas à comprendre. D’ailleurs, les impôts ont toujours été perçus comme une sorte de prélèvement non consenti. On ne parlera pas du capital puisqu’il n’est pas taxable, mais plutôt des intérêts.

Avec un seul contrat, le fait que ces derniers s’amassent signifie que la somme imposable sera plus grande. Et c’est lors d’un rachat qu’on remarquera la différence puisque la valeur des taxes sera nettement plus conséquente. Pourtant avec plusieurs contrats, les coûts seront répartis.

Il faut aussi savoir que les intérêts capitalisés n’ont pas lieu avec un nouveau contrat. La somme prélevée sera donc largement réduite. Mais même dans ce cas-là, des calculs seront nécessaires avant d’opter pour un nouvel accord.

Les taux d’imposition sont, en effet, assez élevés. Ils atteindront les 35 % durant les quatre premières années et resteront à 7,5% pour les contrats de plus de 8 ans. Enfin, il y a également le fameux RFR (revenu fiscal de référence). Grâce à une autre assurance, les retraits n’incluront que les intérêts capitalisés. La législation fiscale prévoit aussi que ce genre de revenu soit exempt d'impôts en plus des avantages sociaux qui en découlent.

Une démarche de succession simplifiée

Il arrive que les assurés souhaitent transmettre leur patrimoine à leurs proches. Et il se peut qu'avec leur contrat d’assurance vie principal, ils vont avoir du mal avec les nombreuses démarches. Par contre, leur nouveau contrat leur confèrera le droit d’insérer des clauses qui préciseront à qui les capitaux mentionnés vont être laissés.

Cette démarche sera aussi plus discrète. Ainsi, un mari qui projette de léguer son patrimoine à sa femme et à ses enfants peut répartir les sommes à travers plusieurs contrats pour permettre à chacun d’avoir assez de ressources pour régler les droits de succession par exemple.

Le contexte sera le dernier élément qui fait que détenir de nombreux accords en assurance est avantageux. Ceux qui sauront choisir la date d’ouverture d’un nouveau compte constateront ce dernier point. Durant certaines périodes, les fiscalités peuvent, en effet, se mélanger à un tel point que la succession ou la transmission sera vraiment difficile.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos