mardi28novembre
calcul et négociation de contrat

L’assurance-vie est considérée comme l’outil de gestion patrimoniale par excellence, à condition que l’on sache choisir le contrat qui convient. Elle a d’ailleurs réussi à séduire bon nombre de Français avec sa fiscalité intéressante. Ce placement peut, par ailleurs, présenter des faiblesses, souvent ignorées par les souscripteurs. Ainsi, les frais figurent parmi les éléments à étudier scrupuleusement.

L’assurance-vie est indéniablement le placement privilégié des Français. Cela s’explique par sa fiscalité des plus attrayantes. Par ailleurs, la souscription à un contrat vie demande une étude particulièrement orientée vers les frais qui y sont associés.

En effet, ce type de convention est assorti de plusieurs types de frais, dont ceux liés à la souscription, les commissions lors des rachats ou encore les prélèvements annuels (frais de gestion). Souvent méconnus des souscripteurs, ces coûts impactent pourtant sur la performance du placement.

En outre, ces frais diffèrent d’un support à un autre. Il convient à chacun de vérifier scrupuleusement les clauses du contrat afin d’accroître la performance de son épargne.

Les prélèvements commencent dès l’ouverture d’un contrat vie

Avant de souscrire un contrat d’assurance-vie, il est conseillé de se focaliser sur les éventuels coûts qui y sont liés. En effet, à l’ouverture d’un contrat, des frais sur versement ou frais d’entrée peuvent être ponctionnés, pouvant aller jusqu’à 5% du capital investi. Ces prélèvements se répètent à chaque versement ultérieur.

Par exemple, pour un montant de 5 000 euros, 250 seront prélevés et le solde réellement placé équivaudra à 4 750 euros. Si cette somme est intégralement déposée sur un fonds en euros, rémunéré à 1,9%, qui est la moyenne du marché pour l’année 2016, le souscripteur devra attendre trois ans au minimum avant que les frais sur versement soient amortis.

Notons que cette simulation ne tient pas encore compte des prélèvements sociaux annuels sur les gains du fonds en euros.

Afin de réduire ces coûts, voire d’y échapper, la négociation reste l’option idéale. Par ailleurs, il est également possible d’opter pour les contrats vie en ligne avec des frais d’entrée à 0%.

En outre, un contrat vie peut également être soumis à une nouvelle couche de frais d’entrée, ponctionnée sur certains supports, particulièrement les supports immobiliers comme les OPCI ou les SCPI.

Enfin, certaines compagnies d’assurances prennent une commission lors des rachats, appelés frais lors de la sortie du contrat. L’on rencontre surtout ces opérations dans le cas des rachats partiels programmés, c’est-à-dire que le détenteur du contrat récupère son épargne par portion sur plusieurs mois ou années.

Les frais de gestion peuvent plomber la performance d’un contrat

Durant l’analyse des diverses commissions liés à un contrat vie, il est important d’examiner particulièrement les frais de gestion étant donné qu’ils sont prélevés annuellement. Ces commissions de gestion risquent ainsi d’impacter sur la performance sur long terme du contrat.

Or, les épargnants conservent leur enveloppe sur de nombreuses années : selon la Fédération française de l’assurance (FFA), la période moyenne est de plus de 11 ans.

Manifestement, ces frais de gestion diffèrent selon que l’investissement ait été effectué sur un fonds en euros ou sur des unités de compte. Pour les fonds en euros, la fourchette oscille entre 0,35% et 1%, tandis que les unités de compte affichent des frais de gestion du fonds pouvant atteindre 2% par an sur les supports en actions.

En outre, certaines assurances-vie admettent l’accès à des trackers ou ETF (Exchange TradedFunds), qui sont des supports qui permettent la reproduction des performances d’indices de marché, à moindre prix (environ 0,3% par an).

A découvrir également

  • Image actualite 1
    L’ISR, le prochain relais de croissance incontournable de votre portefeuille ?
    25/11/2022
  • Image actualite 2
    La remontée des taux rebat les cartes pour le marché obligataire
    24/11/2022
  • Image actualite 3
    5 idées reçues sur l’assurance vie
    22/11/2022
  • Image actualite 4
    Assurance vie : ces sommes qui pourraient bientôt être rendues aux épargnants
    16/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt