vendredi08septembre
Signature de contrat

Bon nombre d’épargnants Français privilégient constamment les supports en euros de l’assurance-vie. Cependant, les rendements de ces fonds n’ont cessé de régresser ces derniers temps. Toutefois, selon les informations collectées auprès du fondateur du site Goodvalueformoney, Cyrille Chartier-Kastler, il y a de fortes chances que la situation s’améliore au cours des années à venir.

Pour l’année 2015, les compagnies d’assurances ont enregistré un taux moyen servi de 2,26 %, contre 1,80 % en 2016. Rappelons que le rendement des supports en euros se trouvait à 3,41 % il y a deux ans, avec une légère diminution de 0,25 % l’année suivante. Ainsi, cette différence de niveau de régression s’explique par la minoration des taux, appliquée au détriment des fonds en euros des épargnants.

Les assureurs ont récemment régulé les collectes sur cette forme de support, ainsi que sur les futurs taux servis pour 2017, suite à la demande de l’ACPR ou Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

L’appréhension du taux minoré et de la future remontée des taux ordonnée par les banques centrales (BCE en zone euro et FED aux États-Unis) a poussé cette autorité à prendre une telle décision.

Les compagnies d’assurances doivent continuer l’alimentation des PPB

Pour cette année, les assureurs vont probablement poursuivre cette diminution des taux servis. Le site GVfM prévoit un taux moyen de 1,48 % (net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux).

Pour parvenir à ce chiffre, le site a dû prendre en compte une hypothèse de rendement moyen de 2,88 % des actions en fonds en euros avec une légère baisse de 0,28 % par rapport à celui de l’année précédente.

Cependant, l’approvisionnement de la PPB doit être effectué de manière continue pour éviter l’épuisement des réserves des assureurs. Ce qui contribue à la limite des taux servis. Selon les affirmations de Cyrille Chartier-Kastler, la réserve de rendement est prévue à 3 %.

Dans une décennie, les compagnies d’assurances pourraient booster le taux servi sur leurs contrats de 0,30 % tout en utilisant leur PPB (provision pour participation aux bénéfices).

Comment conserver l’attractivité des fonds en euros ?

Il est à noter que la collecte de nouvelles épargnes est incontournable pour acheter les obligations (avec des rendements probablement bons). Par conséquent, l’attractivité des fonds en euros sera maintenue pendant les deux prochaines années.

Selon le fondateur du site :

le secteur de l'assurance-vie est solide, bien géré et bien surveillé. Le fonds en euros reste un placement rentable, même une fois déduits les prélèvements sociaux et l'inflation.

Cependant, en matière de contrats d’assurance vie, les épargnants peuvent librement choisir le support qui convient à leurs situations personnelles. Avec une certaine patience (minimum 8 ans), les unités de compte demeurent également intéressantes. De leurs côtés, les marchés financiers ne sont pas en reste.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos