vendredi27avril
Capture ecran du site AG2R La Mondiale

En 2016, l’Argus de l’Assurance a attribué à AG2R La Mondiale la première place des groupes de protection sociale. Cet organisme français à but non lucratif fonde sa gouvernance sur le paritarisme et le mutualisme. Son portefeuille client est garni de 15 millions d’abonné. Le tout, accompagné de 500 000 entreprises.

Alors qu’elle prépare son rapprochement avec la Matmut, AG2R La Mondiale voit tous ses indicateurs financiers passer au vert. Ce numéro un de la protection social en France fait ainsi état d’un rendement net de 361 millions d'euros pour ses activités d'assurance en 2017. Un chiffre qui se traduit en une augmentation de 13,2 % par rapport à l’année précédente.

Les fonds propres d’AG2R La Mondiale se sont aussi renforcés. Ils vont au-delà de la barre des 6 milliards d'euros. On note également une amélioration de son ratio de Solvabilité II qui s’est établi à 224 % à fin décembre 2017, contre 213 % sur la même période en 2016. Sur ce point, André Renaudin, directeur général de l’entité, table sur une hausse annuelle de 10 points.

Environ 33 % des engagements en UC

La stratégie d’AG2R La Mondiale consistant à orienter les épargnants vers les UC (Unités de compte) a porté ses fruits. André Renaudin confirme :

Un tiers de nos engagements sont désormais en UC, contre 20,6 % en moyenne pour le marché.

André Renaudin.

Pour les compagnies d’assurances, l’UC a le mérite d’être peu gourmand en capitaux propres, en comparaison avec les fonds en euros.

Par ailleurs, en retraite supplémentaire, les cotisations du groupe ont connu une progression nette de l’ordre de 29,4 %. La prévoyance a aussi augmenté de 11,7 %.

Quelques indicateurs dans le rouge

Le chiffre d'affaires d’AG2R La Mondiale recule de 2,9 %, à 9,8 milliards d'euros. En cause : une diminution de 21,5 % des cotisations en assurance-vie épargne. Pourtant, le groupe affirme avoir renforcé ses fonds en euros.

Pour faire face au contexte des taux bas, il a également restreint les versements sur ces supports investis en obligations et offrant la garantie du capital. Enfin, exit Muta Santé, le chiffre d'affaires en santé accuse aussi un repli de 2,4 %.

Concertation avec des partenaires potentiels

L’annonce d’AG2R La Mondiale a également permis d’apprendre davantage sur l’évolution du projet avec la Matmut. Le groupe affirme son intention de soumettre le dossier à ses assemblées générales, très prochainement. Pour rappel, ce projet commun vise à mettre en place un nouveau groupe prudentiel, dès le début de l’année 2019.

En outre, il faut dire qu’AG2R La Mondiale s’inscrit dans une logique d’extension massive. En effet, le groupe a aussi fait part de son projet avec La Mutuelle Générale, laquelle cherche déjà un partenaire depuis un certain temps.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos