vendredi09février
Documents avec calculatrice pour gestion de l'assurance

Pour la saison 2017, les résultats des rendements de l’assurance-vie en euro ont encore fait parler d’eux avec leurs lots de mauvaises surprises ainsi que leurs points culminants. Dès les premiers rapports annoncés, la campagne annonce de sérieux écarts entre les différents contrats. Le niveau de rémunération servi diffère d’une mutuelle à une autre.

En se référant au taux de rendement moyen des fonds en euros qui était de 1,8 % en 2016, il est facile d’affirmer que les tendances baissières sont d’actualité pour 2017 en affichant 1,5 % au tableau.

Une fois de plus, l’influence du canal de distribution a pris le dessus grâce à des prélèvements sociaux de 17,2 %. Et ce, malgré l’absence des frais de gestion. Il s’agit là d’une mauvaise surprise pour certains contrats d’assurance-vie qui peinent à garder la barre en dessus de zéro.

D’autres arrivent quand même s’en sortir et réussissent même à creuser des écarts considérables.

Certaines compagnies d’assurances remontent la pente

Malgré la tendance baissière de l’assurance-vie, certaines mutuelles ont connu des résultats positifs :

  • SMAvie BTP
  • MACSF
  • Monceau Assurance

Le premier a misé sur l’immobilier ainsi que sur les marchés actions afin d’obtenir des rendements de 2,26 % (Batiretraite Multicompte ) et de 2,21 % (contrats Batiretraite 2). Soit une hausse respective de 0,21 et de 0,16 point.

Pour le second, le rendement de fonds en euros s’est stabilisé à 2,40 % grâce à son compartiment action qui a cumulé des portées positives de 0,15%. Tout cela malgré une diminution obligatoire d’actif jonglant entre 3,31 à 3,35 %.

Quant au troisième, une progression de 0,3 point est constatée. Soit une hausse de 2,8 % contre 2,5 % sur l’année précédente. Ce réseau d’assureur a marqué sa productivité en mettant de côté les contrats de longue durée à taux fixe pour privilégier les investissements en actifs.

L’inflation n’a pas encore d’impact majeur pour certaines mutuelles

Il faut croire que l’inflation n’a pas encore d’effet direct sur les contrats d’assurance vie proposés en ligne. Par le biais de nombreux courtiers travaillant sur Internet tels que Bourse directe, Linxea ou Mon Financier, l’enseigne Apicil perçoit par exemple des rendements évolutifs de 2,10 % à 2, 25 %. Un autre assureur en ligne quant à lui reste confiant avec un aboutissement solide de 2,31 %.

C’est aussi le cas en ce qui concerne les gros investisseurs comme la Banque de la Défense qui ne se sent pas menacée par une légère baisse de 0,05 point. Ou bien Axa en affichant une baisse de 0,1 point avec un rendement initial de 1,90 %.

Les associations aussi s’en sortent presque indemnes de la situation. Un repli léger de 22 à 25 centimes se fait à peine ressentir chez Afer, Agipi, Gaipare ou Asac Fapès. Soit des rendements allant de 1,84 % à 2,65 %.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos