mercredi31janvier
tirelire et piles de pièces de monnaie

Good Value for Money a analysé les réserves des principaux assureurs-vie du marché dans sa dernière étude relative au placement préféré des Français. Le cabinet de conseil estime qu’il est possible qu’une compagnie d’assurance conserve plus de quatre ans de rendement. Notons que la PPB est la réserve la plus célèbre.

En 2017, le rendement moyen attendu du fonds euros s’élevait à 1,5% environ. Quant aux prélèvements sociaux, ils sont portés à 17,2%. Il est ainsi nécessaire de prendre en compte les plus-values latentes et les réserves de son assureur.

Sur leurs fonds en euros, les compagnies d’assurance ne sont pas obligées de redistribuer dans l’immédiat les bénéfices aux assurés. La PPB (provision pour participation aux bénéfices) donne la possibilité de lisser dans le temps les taux de rémunération qui leur sont servis. Elle doit toutefois être reversée dans les huit ans. Elle est sans doute la réserve la plus connue.

Le niveau moyen de PPB avoisinait les 3% fin 2016

Rappelons qu’à la fin de l’année 2012, la PPB (provision pour participation aux bénéfices) représentait seulement l’équivalent de 1,43 point de rendement en moyenne. Il faut savoir que l’ACPR (autorité de contrôle prudentiel et de résolution) a plusieurs fois encouragé les assureurs à modérer la fixation du taux de revalorisation de leurs contrats.

Ils doivent faire face à la période de taux bas. Le rendement des obligations assimilables du trésor (OAT) à 10 ans s’établissait à 0,85% le 15 janvier 2018.

Par ailleurs, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) peut intervenir sur les rendements. Il est autorisé à moduler les règles de reprise et de dotation de la PPB. À la fin de l’année 2016, le niveau moyen de provision pour participation aux bénéfices était de 3,07%, d’après les calculs de Good Value for Money.

Les plus-values latentes en immobilier et en actions représentaient 3,47% de l’encours

Les plus-values latentes des compagnies d’assurance vie sur leurs investissements en immobilier et en actions peuvent soutenir les rendements des fonds en euros. Au mois de décembre 2016, elles représentaient 3,47% de l’encours, en augmentation de 0,2 point en l’espace d’un an.

En ajoutant la PPB à ces plus-values, les assureurs pourraient avoir plus de 6,5 points de réserves pour soutenir les rendements de leurs fonds en euros. Cela équivaut à peu près à quatre ans de rendement.

En outre, il faut savoir que les sociétés d’assurance peuvent également disposer de réserves de capitalisation. Celles-ci sont alimentées avec les plus-values réalisées sur des titres obligataires détenus directement par les assureurs. Elles représentaient 1,24% de leur encours, fin 2016. Ce chiffre est resté stable depuis de nombreuses années.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos