vendredi26octobre
Épargner assurance vie en euros avantageux avec pruddence

Avec les nombreux produits d’épargne actuellement mis à la disposition des épargnants, il est facile de s’y perdre. Surtout quand l’objectif principal est de bénéficier d’un placement à court terme. Pourtant, d’autres supports aussi avantageux existent dans un placement de moyen à long terme. Ce serait bien le cas pour l’assurance-vie, notamment en ce qui concerne les fonds en euros.

Trop habitués aux produits d’épargnes sans risque, les épargnants ont parfois tendance à oublier que parmi les contrats d’assurance-vie, ils ont également le moyen de mettre de côté leurs liquidités et de les faire fructifier en toute sécurité. L’on parle des fonds en euros qui à part la garantie en capital, sont également disponibles à tout moment et dont la rentabilité est plus intéressante. Autant d’atouts qui ne peuvent qu’être avantageux pour l’investisseur.

Mais avant d’en tirer les meilleures parties, la prudence est de rigueur. Il faudra d’abord contourner certains facteurs qui peuvent entraver l’accomplissement du projet pour mettre toutes les chances de son côté.

Le placement à court terme mène la vie dure

En termes d’épargne, les Français ont toujours montré un penchant pour les produits les moins risqués qui sont généralement des placements à court terme comme le Livret A qui détient la première place auprès des épargnants. Il y a également les sicav (sociétés d’investissement à capital variable) et les livrets bancaires classiques.

Mais il se trouve que ces produits mènent la vie dure si l’on tient compte de leur taux de rémunération qui ne cesse de virer au rouge.

Avec l’inflation qui s’est élevée à 2,2% en une année par exemple, le Livret A a perdu toutes ses capacités rémunératrices. Et d’ici 2022, cette situation ne risque pas de s’améliorer puisque son taux est figé à 0,75% durant toute cette période. Pour les sicav, le rendement est d’ores et déjà au négatif depuis quelque temps. En ce qui concerne les livrets bancaires, ils ne rapportent plus que 0,26% en moyenne puisque leur rentabilité est infirmée par les prélèvements sociaux et les impôts sur le revenu.

Autant de situations décevantes qui poussent les investisseurs à rechercher d’autres options plus avantageuses qu’ils trouveront bien dans l’assurance-vie en euros s’ils s’y prennent avec habileté.

Assurance-vie en euros oui, mais avec prudence

En matière d’assurance-vie, les fonds en euros figurent parmi les placements les moins risqués. Et rien que pour cela, ils peuvent bien se présenter comme une alternative aux produits d’épargne à court terme. Cependant, quelques points sont à considérer avant de s’y lancer.

À commencer par les frais qui peuvent jouer de mauvais tours s’ils ne sont pas étudiés au préalable.

Le plus sage serait de choisir une offre en ligne qui ne requiert aucun coût sur versement. Sinon, il est toujours possible d’en négocier la gratuité auprès de l’opérateur.

Cependant, le plus gros du travail réside dans les caractéristiques techniques du contrat assurance vie lui-même. Mais pour faire plus simple, mieux vaut choisir un produit dont l’antériorité dépasse huit ans afin de tirer le maximum d’avantage sur le plan fiscal. Une option qui permet d’échapper totalement à la fiscalité à l’unique condition que le retrait annuel de gains ne dépasse pas les 9 200 euros pour un couple et les 4 600 pour un célibataire. À défaut, il faudra s’attendre à régler les 17,2% destinés aux prélèvements forfaitaires.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos