vendredi26octobre
signature d'un contrat d'assurance-vie

Avec des collectes plus importantes que l’année dernière, et positives, l’assurance-vie affiche un encours total en progression de +2% en un an, selon les données communiquées par la Fédération Française de l’Assurance fin octobre.

« Pour le mois de septembre 2018, la collecte nette en assurance-vie s’établit à 900 millions d’euros », commence la Fédération Française de l’assurance (FFA). Une collecte en recul par rapport aux mois précédents : 2,4 milliards en août, 2,6 milliards d’euros en juillet et 1,8 milliards en juin. Cette baisse est souvent observée en septembre et peut s’expliquer par les nombreux frais engendrés par la rentrée, avec notamment le paiement des impôts.

Si les montants collectés en septembre 2018 sont en baisse, ils sont tout de même supérieurs à ceux de l’année dernière : 500 millions d’euros.« Pour l’assurance-vie, l’année 2018 reste en effet extrêmement positive, avec bien plus d’argent déposé au cours de l’année 2018 qu’en 2017 », souligne Maxime Chipoy, Responsable de Meilleurplacement.

Une année 2018 positive par rapport à 2017

Depuis le début de l’année, l’assurance-vie profite de la perte d’attractivité du Plan d’Epargne Logement. La diminution du nombre de transactions immobilières conduit également les ménages à réduire les sorties d’assurance vie

le Cercle de l’épargne.

En comparant l’évolution de la collecte nette de 2018 à celle de 2017, les résultats sont beaucoup plus positifs que ceux du mois dernier. Surtout que l’encours total des contrats d’assurance-vie est en hausse de +2% sur un an et atteint 1 711 milliards d’euros à fin septembre.

Important« La collecte nette s'établit à 18 milliards d'euros depuis le début de l’année », FFA.

Dans les prochains mois, l’assurance vie devrait maintenir le cap avec une collecte moins forte qu’en début d’année mais qui resterait positive. Dans ces conditions, une collecte nette de plus de 20 milliards d’euros est envisageable, ce qui constituerait le meilleur résultat enregistré depuis 2015

le Cercle de l’épargne.

Une répartition équilibrée entre fonds euros et unités de compte ?

Si les montants placés en unités de compte sont en berne en septembre avec 2,5 milliards d’euros, à rapporter aux 9,6 milliards totaux, enregistrant leur plus mauvais mois, la répartition entre fonds euros et unités de compte approche les 70/30. Jamais les unités de compte n’avaient été autant vendues.

Cela montre deux choses. Premièrement que les réseaux qui distribuent des contrats d’assurance-vie incitent leurs client à prendre des unités de compte dans leurs contrats. Deuxièmement que les Français se sont rendus compte que les fonds euros rapportent de moins en moins et que leur rendement est amené a encore diminuer dans les années à venir

Maxime Chipoy.

Souvent plus volatils, et donc plus risqués, les placements en unités de compte sont, généralement, plus rémunérateurs à long terme que les placements en fonds euros.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos