lundi08octobre
Livret a et assurance vie collecte 4 milliards euros août

Les Français et l’économie vont de pairs. Épargner est même devenu une particularité de la population de l’Hexagone. Cette faculté à mettre de l’argent de côté peut être entravée par l’inflation qui sévit actuellement dans le pays. Et pourtant, les statistiques dénoncent une toute autre réalité. Les épargnants continuent à nourrir leurs produits d’épargne.

La Caisse des Dépôts et la Fédération française de l’assurance viennent de faire un bilan des huit premiers mois de 2018, en ce qui concerne la situation des produits d’épargne. À l’issue de ces analyses, on peut en déduire que l’assurance-vie et le Livret A restent les placements préférés des Français. Les épargnants ont continué d’y faire des dépôts, malgré le regain d’inflation remarqué durant cette période estivale.

Si le contrat-vie a réussi à récolter, pour ce mois d’août, environ 2,4 milliards d’euros, le livret A enregistre une performance presque similaire avec 1,35 milliard d’euros. Loin derrière ces deux placements, on observe le troisième de la liste, que sont les livrets de développement durable et solidaire (LDDS), avec seulement 310 millions d’euros.

Livret A reste au mieux de sa forme

Le Livret A arrive à conserver le niveau de sa collecte en ligne pour cette année, comparé au résultat de 2017. Ainsi, selon les chiffres publiés par ma Caisse des Dépôts pour ce mois d’aout, ce placement a réussi à collecter 1,35 milliard d’euros, pour afficher une performance globale de 11,3 milliards d’euros pour 2018. Cette performance reste légèrement en dessous de celle de la période précédente avec 12,2 milliards d’euros.

Cependant, cette rentabilité est perçue comme incroyable pour les observateurs, du fait que ce produit d’épargne n’assure plus aucune protection contre l’inflation, et ce, depuis la rentrée.

L’assurance-vie maintient son élan

La performance des assurances vie n’est pas à redire pour ses 8 premiers mois de 2018, si l’on se réfère aux chiffres communiqués par la Fédération française de l’assurance. En effet, la collecte nette de ce placement s’établie à 17,1 milliards d’euros. Ce qui correspond au double du record réalisé sur toute l’année 2017.

En ce qui concerne les versements sur les supports en unités de compte, ils n’ont représenté que 29% des cotisations encaissées depuis janvier. Il reste toutefois assez faible, malgré le fait que les compagnies d’assurances incitent et encouragent les assurés à y avoir recours. Toutefois, les épargnants restent fidèles aux fonds en euros, qui assurent une garantie du capital.

Rien que pour le mois d’août dernier, les Français ont placé 2,4 milliards d’euros sur l’assurance-vie. Ces chiffres sont en dessous de ceux du mois de juillet avec 2,7 milliards d’euros, mais dépasse de loin ceux de 2017 sur la même période, qui n’affiche que 1 milliard.

En grosso modo, le Livret A et l’assurance-vie enregistrent une collecte nette cumulée s’élevant à 3,75 milliards d’euros, en termes de dépôts, pour le mois d’août dernier.

D’après le dirigeant du Cercle de l’épargne, Philippe Crevel, c’est le regain d’inflation qui a contribué au renforcement d’intérêt des Français pour ces placements. À ce professionnel d’expliquer cette situation paradoxale:

Anticipant une poursuite de la progression de l'inflation, les Français ont tendance à épargner davantage. Au deuxième trimestre, la progression de 0,7 point de pouvoir d'achat enregistrée par l'Insee a ainsi intégralement été fléchée vers les supports d'épargne et la consommation a légèrement baissé.

Philippe Crevel

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos