mardi19février
Dynamisme contrat vie

L’assurance-vie est très affectionnée par les Français. Et cet attrait demeure toujours, à en croire les résultats que ce placement affiche, à savoir ces chiffres nettement à la hausse en 2018 par rapport à 2017. Son fonctionnement simple et son caractère rassurant y sont sans doute pour quelque chose. Il en reste que sa rémunération est moins fameuse d’année en année.

Bien loin de son dynamisme au début d’il y a vingt ans, les exploits de l’assurance-vie au cours de 2018 sont toutefois très flatteurs pour les professionnels du secteur. Autant sur les contrats en euros que sur les supports en unités de compte, les assurés ont été plus économes que dépensiers, conduisant à une collecte presque trois fois plus élevée par rapport à l’année précédente.

L’appétence pour ce placement est d’autant plus ahurissante que sa rentabilité laisse quelque peu à désirer actuellement, notamment celle des fonds en euros qui n’a de cesse de régresser depuis quelque temps. Quoi qu’il en soit, le produit peut miser sur ses divers atouts pour attirer les épargnants.

Un dynamisme surprenant, mais justifiable

Si les contrats vie ont affiché une certaine modération ces derniers temps, ils se sont bien rattrapés l’année dernière en renouant des collectes se rapprochant de celles enregistrées dans les débuts des années 2000.

2018 a été pour ce placement une période faste, surtout pour sa collecte qui, avec son montant brut, a même battu les records. Le volume net à 22,4 milliards d’euros, quant à lui, a presque triplé par rapport à ce qui a été réalisé en 2017 qui s’établissait à hauteur de 8,3 milliards selon les données communiquées par la FFA (Fédération française de l’assurance).

Et cet engouement détonne un peu avec le contexte actuel où le repli continuel des rendements de ce produit devait être moins motivant. À titre d’indication, les supports en euros rapportaient 1,8% en 2017 pour se retrouver à 1,6% l’an dernier. Une fois l’inflation et les contributions sociales prises en compte, les profits générés seront à peu près nuls.

D’autres atouts très efficaces

Si l’assurance vie arrive à passer outre les contraintes contextuelles, c’est grâce à ses précieux atouts. Le président fondateur de GVfM (Good Value for Money), Cyrille Chartier-Kastler, en a énuméré trois dans une interview :

  • Ses principes simples qui la rendent plus compréhensible que d’autres placements ;
  • Son caractère rassurant. À ce propos, aucun assureur vie français n’a été contraint de déposer son bilan à ce jour.
  • La sécurité qu’elle offre pour le capital investi, pour le cas des fonds en euros.

À ce dirigeant de souligner que :

« Les épargnants ne redoutent donc pas de perdre de l’argent. Historiquement, il s’agit d’un placement sécurisant qui s’inscrit dans la durée. Il faut rester simple […] Pour couronner le tout, il faut bien comprendre qu’aucun autre placement aussi sécurisé que l’assurance vie n’a vu le jour, ou été lancé l’an passé ».

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos