mardi26février
Choix du supports immobiliers pour booster assurance vie

Il n’est plus à redire que la situation n’est pas fameuse pour les fonds à capital garanti de l’assurance-vie. En effet, leurs rémunérations n’ont cessé de décroître depuis quelque temps. Pour compenser cette perte de rendement, les assurés se tournent vers les placements plus risqués, mais qui rapportent mieux. Or, il est possible d’intégrer des supports immobiliers dans son contrat, qui sont tout aussi sécurisés.

La sécurité prime la rentabilité chez les épargnants français. C’est la raison pour laquelle les placements à capital garanti, tels que les livrets réglementés et les assurances vie en euros, continuent d’enregistrer des résultats fortement prometteurs. Et ce, en dépit de leur faible rendement.

Quoi qu’il en soit, il faut admettre que tous investisseurs devraient quand même s’attendre, ne serait-ce qu’un tout petit peu, à ce que leur argent fructifie. Ce qui pousse alors les détenteurs de contrats vie d’opter pour une diversification de leurs supports.

L’investissement immobilier apparait comme une excellente solution étant donné qu’il conjugue en même temps sécurité et rentabilité. À savoir qu’il existe une large variété au choix pour les assurés qui y sont intéressés.

Des supports 100% immobiliers ou presque

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ou SCPI sont une solution d’investissement permettant aux détenteurs d’assurance-vie d’acquérir des parts d’un bien physique et d’en soutirer des gains pouvant atteindre 4 à 5%. À noter que la propriété en question est un immeuble commercial, entre autres des bureaux, des locaux d’activités, des murs de commerces, des entrepôts et des hôtels. À savoir aussi que ce type de placement libère l’investisseur de toutes contraintes de gestion quoiqu’il lui manque quelque peu de souplesse et de liquidité.

Ce qui le différencie d’ailleurs de son homologue OPCI (Organismes de placement collectif immobilier), mis à part le penchant de ce dernier pour les bureaux. Par ailleurs, si 60% d’un OPCI au minimum doit être placé dans des actifs immobiliers, le reste peut être investi sur les marchés financiers, sous forme d’actions, d’obligations et bien d’autres supports financiers.

Les OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières), quant à eux, permettent aux épargnants d’investir en capital. Par le biais de Fonds commun de placement (FCP) ou de Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV), les fonds seront placés dans des entreprises à vocation immobilières qui sont cotées en bourse, notamment :

  • Des sociétés de construction ;
  • Des promoteurs immobiliers ou de services immobiliers ;
  • Des sociétés foncières.

Le fait d’investir en immobilier coté permet à l’assuré de profiter d’une rémunération plus élevée quoique le risque à encourir sera plus important.

Un support hautement bénéfique, mais quelque peu délaissé

La Société Civile Immobilière ou SCI est un support plus diversifié qui ne reçoit pas encore toute l’attention qu’elle mérite. Sa rentabilité tournant aux environs des 5% est cependant un de ses meilleurs atouts, que les investisseurs en quête de meilleures mises pourront observer auprès d’un comparatif assurance vie.

Outre cela, ces épargnants peuvent profiter des frais de souscription raisonnables, à 2% en moyenne (ceux d’une SCPI s’élèvent à 6%) et disposer d’un large choix de placements, comme :

  • Des fonds immobiliers (immeubles, parts d’OPCI et de SCPI) ;
  • Des fonds non cotés ;
  • Des placements financiers cotés ;
  • Des actions de foncières cotées également.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos