mardi13octobre

France Stratégie a récemment publié un rapport concernant les placements les plus courants dans l’Hexagone. L’organisme a ainsi constaté une forte progression des investissements verts, solidaires ou encore responsables de 2018 à 2019. Ce comportement des épargnants français reflète une tendance des consommateurs à l’échelle européenne, privilégiant désormais la finance durable.

Les unités de compte (UC) permettent actuellement de bénéficier du meilleur rendement assurance vie, selon les professionnels du secteur. En effet, ces supports de placement sont potentiellement plus lucratifs que les contrats traditionnels dans le domaine. En revanche, ils n’offrent aucune garantie de capital, contrairement aux fonds en euros classiques.

Tous les assureurs-vie sont tenus de proposer des UC labellisées solidaires, vertes ou ISR (investissement socialement responsable) depuis le début de l’année 2020. Cette obligation contribue à la progression de ces investissements sur le marché français. D’ici 2022, l’ensemble des contrats proposés dans le secteur devront respecter ces trois points.

Un engouement grandissant pour la finance durable

D’après les analystes de France Stratégie, la proportion de fonds responsables est encore faible sur le marché hexagonal de l’assurance-vie. Les encours dans le secteur s’élevaient à 1 788 milliards d’euros l’an dernier. Sur ce montant, seuls 397 milliards d’euros ont été placés sur les UC.

Du côté des investissements responsables, l’encours total est passé de 1 459 à 1 861 milliards d’euros entre 2018 et fin 2019. Ces données sont issues des derniers chiffres publiés par l’AFG (Association française de la gestion financière).

Les investissements présentés comme durables sont également plébiscités en Europe. D’ailleurs, les acteurs du secteur ont réussi à en labelliser une centaine de janvier à mars 2020. D’après Novethic, 935 fonds sont également en cours de labellisation sur le Vieux Continent. Ces supports représentent en tout 326 milliards d’euros d’encours, comme l’a indiqué la filiale de la Caisse des dépôts.

Une tendance accélérée par la législation

Afin de dresser son rapport sur les placements responsables, France Stratégie s’est basée sur un sondage mené récemment par la Fédération française de l’assurance. Cette dernière a approché 21 acteurs majeurs du secteur, représentant en tout 90 % de la valeur des UC enregistrées sur le marché hexagonal.

Pour rappel, les fonds responsables sont des placements remplissant divers critères liés au développement durable. L’aspect solidaire et écologique de ces investissements est également pris en compte dans leur définition. Selon le dernier rapport de France Stratégie, en décembre 2019 :

les encours des unités de compte responsables, vertes et solidaires en assurance-vie s’élevaient à près de 25 milliards d’euros contre 7 milliards à fin 2018.

Selon les experts, le succès des fonds durables dans l’Hexagone découle en grande partie de la loi Pacte. Ses effets sur le secteur de l’assurance-vie sont d’ailleurs évoqués dans le rapport de France Stratégie.

A découvrir également

  • Assurance vie et PER : l'affichage des frais pour chaque unité de compte obligatoire
    1/07/2022
  • Les fonds long / short : la solution idéale lorsque les marchés sont instables ?
    28/06/2022
  • Assurance vie : attention à bien rédiger la clause bénéficiaire
    28/06/2022
  • Les régulateurs financiers alertent sur l’écoblanchiment des assurances vie
    27/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt