vendredi29octobre
Portrait d’un couple mûr inquiet qui planifie ses économies à la maison.

Les Français sont constamment en quête de placements financiers pouvant leur rapporter gros et ainsi améliorer leur situation. Mais pour plus de trois quarts d’entre eux, le placement idéal est celui qui offre un bon rendement, mais aussi et surtout, qui sert la cause environnementale. Dès lors, l’argument écologique pèse de plus en plus dans le choix de leurs produits d’épargne.

Une méconnaissance qui contraste avec le souhait de devenir plus responsable

En principe, les épargnants français sont bien informés qu’il existe des placements financiers plus éco-responsables que d’autres. Mais ils ne savent pas précisément en quoi ces placements consistent et ce qui fait qu’ils sont considérés comme soucieux de la cause environnementale.

Important D’après une étude menée sur le sujet, 76 % des Français ayant souscrit une assurance vie ou un plan d’épargne retraite (PER) souhaiteraient que leur argent soit utilisé dans la lutte contre la dégradation de l’environnement (pollution, réchauffement climatique…). Cependant, seulement 11 % d’entre eux disposent de véritables notions sur les placements durables.

D’ailleurs, il existe un écart considérable entre l’intention et le passage à l’acte. En effet, toujours d’après les résultats de la même étude, seulement 17 % des épargnants interrogés ont réellement choisi des placements éco-responsables.

Un besoin d’accompagnement

Par excès de prudence, mais surtout à cause d’un manque d’informations, les épargnants français se dirigent plus volontairement vers les fonds euros, malgré le faible rendement de ces derniers.

Aujourd’hui, ils sont incités à prendre plus de risques et opter pour des unités de compte. Ainsi, la majorité demande l’accompagnement de professionnels (banquiers et assureurs) pour les guider dans leur choix.

Et pour un domaine comme la préservation de l’environnement qui leur tient vraiment à cœur, les épargnants veulent connaitre les caractéristiques et le fonctionnement des contrats qui leur sont proposés.

Une autre étude axée sur le rapport entre 15 épargnants novices et les produits financiers écoresponsables tend à confirmer l’opacité des contrats qui y sont relatifs.

Afin de pouvoir contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique, les épargnants souhaitent davantage de clarté sur les offres qui leur sont proposées, même sans trop entrer dans les détails.

Ainsi, les gestionnaires de portefeuilles pourraient par exemple commencer par simplifier le vocabulaire qu’ils utilisent.

A découvrir également

  • Les néofonds en euros séduisent les épargnants
    23/11/2021
  • Les Français préfèrent les placements sûrs aux investissements rentables
    17/11/2021
  • L’Observatoire de Nortia indique un accroissement considérable de l’usage des conseillers en gestion de patrimoine
    4/11/2021
  • Assurance vie : le succès des sociétés civiles immobilières se confirme
    3/11/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre