Budget financier et paiement des impôts.

    Avec la remontée des taux d’intérêt, le marché obligataire est devenu plus attractif pour les épargnants. Comprendre les mécanismes de ce marché complexe est toutefois essentiel pour prendre des décisions d’investissements éclairées. Cet article explore les différentes facettes du marché obligataire, de l’influence de l’inflation à l’évaluation des taux en fonction des émetteurs, offrant ainsi un aperçu complet pour les investisseurs avertis.

    L’impact de l’inflation sur la remontée des taux obligataires

    Le retour de l’inflation à la fin de 2021 a été le catalyseur d’une remontée significative des taux. Afin de contenir cette envolée, les banques centrales ont relevé leurs taux directeurs.

    Cette décision a entraîné une hausse mécanique des taux d’emprunt à 10 ans en Allemagne, en France, et aux États-Unis. En octobre 2023, les taux ont dépassé les 3 %, atteignant des niveaux inédits depuis 2011.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Le fonctionnement des obligations

    ImportantAu cœur du marché obligataire se trouvent les obligations, des titres de créance émis par l’Etat pour obtenir des fonds sur les marchés financiers. Les investisseurs achètent ces obligations et reçoivent des coupons annuels représentant les intérêts générés, avec l’assurance d’une restitution du capital initial à l’échéance.

    Le marché obligataire se divise en deux volets :

    • le marché primaire, où de nouveaux titres sont émis ;
    • le marché secondaire, où les créances peuvent être échangées.

    Les cours des obligations varient en fonction des taux d’intérêt et de l’équilibre entre l’offre et la demande. L’évaluation des taux d’intérêt dépend de la qualité de l’émetteur, notée par des agences renommées.

    Plus le risque de défaut est élevé, plus le taux d’intérêt l’est également. Cette section décrypte les mécanismes complexes qui régissent le marché obligataire.

    Découvrez notre contrat Meilleurtaux Liberté Vie

    La duration et les stratégies d’investissement

    La duration, indicateur clé, détermine la sensibilité d’une obligation aux variations de taux. Celle-ci résulte d’un calcul mathématique qui tient compte de la répartition dans le temps des paiements, comprenant les coupons et le remboursement du principal.

    ImportantPlus ces flux financiers s’étendent dans le futur, plus ils sont exposés au risque de taux d’intérêt. En d’autres termes, une duration plus longue rend un portefeuille plus vulnérable aux variations des taux.

    Dans la pratique, un investisseur qui vise un ROI rapide optera pour des obligations à faible duration.

    Les fonds obligataires datés

    En période d’instabilité, les fonds obligataires datés se positionnent comme des choix pertinents. Les nouvelles obligations émises, qui se distinguent par des taux attractifs de 4 % à 9 %, rendent moins attrayantes celles disponibles sur le marché secondaire.

    Les investisseurs réintègrent activement les fonds obligataires dans leurs stratégies, avec un intérêt particulier pour les fonds datés. Ces derniers se caractérisent par une construction basée sur une échéance de remboursement prédéfinie, offrant une visibilité accrue grâce à une diversification d’obligations.

    Ces fonds, accessibles via divers instruments financiers tels que le compte-titres, le PER, le PEA et l’assurance vie séduisent les investisseurs en quête de rendements exceptionnels.

    Face à la désertion des marchés actions due aux incertitudes géopolitiques, économiques et financières, les produits obligataires apparaissent comme des options moins risquées, garantissant des rendements élevés après une longue période de faibles taux.

    À retenir
    • Avec la remontée des taux, le marché obligataire suscite un regain d’intérêt chez les épargnants.
    • La hausse des taux a été accélérée par le retour de l’inflation en 2021, stimulant les taux obligataires.
    • Les obligations fonctionnent avec des coupons, qui sont des intérêts versés périodiquement, et un remboursement du principal à l’échéance.
    • La duration, qui détermine la sensibilité aux taux, est un autre élément important à considérer.
    • Les fonds obligataires datés se démarquent par des taux attractifs, compris entre 4 % et 9 %, en fonction de la durée des obligations qu’ils contiennent.
    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives