Couple de personnes âgées en réunion avec un consultant financier, signant un accord dans le bureau.

    Encore méconnue de la plupart des épargnants, la garantie plancher est une option qui permet en cas de décès du détenteur d’un contrat d’assurance vie en unités de compte de garantir que ses bénéficiaires toucheront au moins la totalité de la somme versée.

    Concrètement, il s’agit d’une garantie décès associée à un contrat d’assurance vie. Le souscripteur verse une cotisation annuelle et le montant dépend du type de garantie choisie : garantie de base, garantie indexée, garantie cliquet, ou garantie majorée.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Quelle garantie plancher choisir ?

    Une baisse des marchés financiers peut entraîner une moins-value pour le contrat d’assurance vie en unités de compte.

    ImportantLa souscription d’une garantie plancher de base permet d’assurer que les bénéficiaires recevront une somme au moins égale au montant du fonds versé par le souscripteur. Il s’agit ainsi de la solution la plus simple pour éviter la perte de capital.

    La garantie plancher indexée offre au souscripteur la possibilité de définir le montant minimum versé à ses bénéficiaires. Un taux d’indexation pouvant varier d’un assureur à l’autre est ainsi appliqué annuellement sur le versement initial.

    La garantie plancher à cliquet est celle qui permet aux bénéficiaires de percevoir une somme qui correspond à la valeur la plus élevée au cours de la durée du contrat. La cotisation à verser pour le souscripteur pourrait être élevée si le montant épargné dans le contrat est nettement inférieur à la plus haute valeur enregistrée.

    En optant pour la garantie majorée, le souscripteur peut librement fixer la somme à verser aux bénéficiaires. Pour cela, il choisit un coefficient de majoration qui doit s’appliquer systématiquement sur le capital.

    Le coût d’une garantie plancher

    Le montant des cotisations à verser dépend en principe du type de garantie choisie par le souscripteur, mais aussi de son âge et du capital sous risque.

    Il arrive souvent que la garantie plancher comporte des exclusions qu’il faut bien vérifier avant la souscription (limite d’âge, pratique d’activités à risque...).

    D’autre part, l’assureur demande au souscripteur de répondre à un questionnaire ou de passer une visite médicale, s’il opte pour une garantie majorée ou à cliquet.

    À retenir
    • La garantie plancher est une garantie décès associée à un contrat d’assurance vie.
    • Cette option permet au souscripteur de s’assurer que ses bénéficiaires recevront une somme au moins égale au capital épargné en cas de décès.
    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives