vendredi06janvier
Assureur protégeant une maison, une famille et une voiture

Vous avez réalisé des investissements en assurance vie et constaté que vous avez perdu de l’argent ? Patience avant de revendre. Il se pourrait qu’à moyen terme, ces investissements vous rapportent. Explications.

Investir une part de votre capital sur des unités de compte est risqué. Mais sans risque, peu de plus-value. C’est du moins le pari que vous avez peut-être pris en 2022, suite aux conseils de votre conseiller. Si le cas, vous faites potentiellement parti de ceux qui ont perdu de l’argent, si l’on en croit les performances du CAC 40 sur l'année écoulée (-9,5%). Mais votre conseiller vous a peut-être également dit qu’en matière d’unités de compte, la patience est de mise. Car leurs performances sont très fluctuantes : -8,9% en 2018, +9,1 en 2021...

Un mot d’ordre : la patience

Il faut donc envisager ces investissements sur du moyen-long terme, et ne pas céder à la panique en cas de moins-value. C’est du moins ce que préconise le site d’information MoneyVox. Car tant que vous ne revendez pas vos parts, cette perte d’argent reste fictive. Et rien ne dit que les marchés n’augmenteront pas. L’astuce, c’est donc de placer votre argent progressivement. Et de ne pas tout vendre immédiatement en cas de pertes.

C’est ce que pensent certains experts, tel que Stefan de Quelen, le directeur général de Meilleurtaux Placement. Selon lui, “si vous avez 100 euros à placer, il vaut mieux alors investir cette somme sur plusieurs mois. Si les marchés continuent de baisser, l'épargnant achètera plus de parts avec la même somme d'argent. Et quand les marchés remonteront, il y aura un effet ascenseur. C'est une technique simple qui permet de rentrer sur des marchés risqués mais sans prendre trop de risques”.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

Des solutions pour vous sécuriser

En revanche, si vous n’êtes pas à l’aise avec les marchés financiers, des solutions existent pour limiter les risques. D’une part, certains contrats d’assurance vie vous proposent de sécuriser vos plus-values. C’est notamment le cas de Meilleurtaux Liberté Vie. Concrètement, au-delà d’un certain seuil de plus-values générés par les unités de compte, elles sont reversées sur le fonds en euros. Vous êtes alors certain de ne pas perdre cet argent en cas d’effondrement des marchés.

Autre astuce : opter pour la gestion pilotée. Autrement dit, vous déléguez à des professionnels, tels que des banques ou des sociétés de gestion de portefeuille, l’arbitrage entre vos différents supports. Mais si cette option peut vous faire gagner du temps, elle n’est toutefois pas sans frais, hors exceptions. Elle n’est également pas sans risques, selon le type de mandat que vous avez choisi. Mais dans la majorité des cas, vos décisions ne sont pas irréversibles. Vous pouvez repasser en gestion libre selon le contrat souscrit, ou changer votre mandat : de plus défensif au plus offensif.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Assurance-vie : bonne nouvelle, les taux remontent enfin
    30/01/2023
  • Image actualite 2
    Fonds en euros : les rendements des contrats assurés par Spirica
    27/01/2023
  • Image actualite 3
    Les rendements des fonds en euros des contrats assurés par Suravenir
    27/01/2023
  • Image actualite 4
    Placement : Quels fonds mondiaux ont le mieux résisté en 2022 ?
    23/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt