lundi16janvier

Qu’est-ce qui, selon vous, symbolise le mieux la France ? La Marseillaise ? Le coq gaulois ? La Tour Eiffel ? La baguette de pain ? Et pourquoi pas le Livret A ? Aucun autre pays au monde ne possède un produit d’épargne comparable au vénérable livret, créé il y a plus de 200 ans.

Imaginez : la moindre variation de rémunération est un tel événement qu’il justifie que le ministre de l’Économie se déplace à la télévision pour l’annoncer. C’est encore ce qui s’est passé en fin de semaine dernière, lorsque Bruno Le Maire s’est rendu au JT de France 2 pour annoncer la bonne nouvelle : une hausse du taux du Livret A, qui passera de 2 % à 3 % dès le 1er février prochain.

Ne pas enterrer l’assurance vie trop vite !

Au fil du temps, le Livret A est même devenu un peu plus qu’un simple produit d’épargne : un mètre étalon. Lorsque sa rémunération évolue, comme cela a déjà été le cas à deux reprises en 2022, les autres placements comparables ont tendance à s’aligner. On en a un bon exemple sous les yeux avec l’assurance vie. Comme chaque année à la même époque, les assureurs dévoilent actuellement les rémunérations de leurs fonds en euros. Et, à l’image du Livret A, elles sont clairement à la hausse, après des années de vache maigre : les bons contrats repassent actuellement au-dessus de la barre symbolique des 2 %, et les meilleurs vont se rapprocher des 3 %.

C’est évidemment une très bonne nouvelle ! Car si le Livret A est le totem de l’épargne à la française, l’assurance vie en est le couteau suisse : un produit d’épargne tout terrain, aussi à l’aise pour les projets à moyen terme (préparer un achat immobilier) qu'à long terme (mettre de côté pour sa retraite ou pour transmettre à ses proches).

Assurance vie et Livret A : des avantages incontournables

Les fonds euros de l’assurance vie partagent avec le Livret A trois caractéristiques très recherchées par les temps qui courent : une fiscalité favorable ; une totale garantie sur le capital placé ; une disponibilité des fonds en cas de besoin urgent. Contrairement à un cliché très répandu, l’argent placé sur une assurance vie n’est pas bloqué pendant 8 ans. Sur certains contrats, il est même possible de faire des retraits partiels instantanés.

Mais l’assurance vie a aussi des atouts que le Livret A n’aura jamais. La possibilité, par exemple, de diversifier son investissement, en misant sur des supports (on parle d’unités de compte) un peu plus risqués mais beaucoup plus rémunérateurs à long terme. Et ce sans plafond. Car le Livret A, il faut le rappeler, c’est 22 950 euros de versements, pas un euro de plus.

En clair, regardez-y à deux fois avant de tout miser sur le Livret A : l’assurance vie est très loin d’avoir dit son dernier mot !

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Quelle performance pour les versements programmés en 2022 ?
    2/02/2023
  • Image actualite 2
    Assurance-vie : bonne nouvelle, les taux remontent enfin
    30/01/2023
  • Image actualite 3
    Fonds en euros : les rendements des contrats assurés par Spirica
    27/01/2023
  • Image actualite 4
    Les rendements des fonds en euros des contrats assurés par Suravenir
    27/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt