Portrait d'un couple de seniors économisant de l'argent dans une tirelire rose

    Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’assurance vie pour mettre de l’argent de côté. Et pour cause, ce produit d’épargne est depuis longtemps sorti du sentier battu qui, à ses débuts, en faisait un moyen de transmettre son patrimoine à ses proches. Il constitue désormais une solution offrant diverses options aux épargnants, d’où l’engouement croissant des épargnants pour ce placement.

    Une épargne sur le moyen ou le long terme

    Proposé par les compagnies d’assurance, par les courtiers en assurance, mais également par les acteurs de la bancassurance ainsi que par certaines fintechs, l’assurance vie fait partie des moyens permettant de se constituer progressivement un capital.

    Ce placement financier offre la possibilité d’épargner à moyen ou à long terme en fonction des objectifs. Les experts recommandent cependant une durée minimale de 8 ans, non seulement pour bénéficier d’intérêts intéressants, mais également d’une fiscalité avantageuse.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Un mode d’épargne souple

    L’alimentation de l’assurance vie se fait par le versement de « primes ». Suivant ses possibilités ou ses besoins, l’épargnant peut choisir de procéder à des versements réguliers ou à des versements ponctuels.

    Il peut effectuer des retraits sur son capital, ou un rachat partiel ou total avant la fin du contrat en cas de besoin.

    Et concernant le mode de gestion, diverses options de gestion, autonome ou encadrée, peuvent lui être conseillées par son fournisseur d’assurance vie, en fonction de ses objectifs.

    Mettre ses proches à l’abri du besoin

    ImportantL’assurance vie dispose d'un autre avantage permettant la transmission d'un patrimoine à ses proches tout en profitant d’avantages fiscaux intéressants.

    Pour ce faire, le souscripteur désigne son ou ses héritier(s) de son vivant. Après son décès, les bénéficiaires nommés toucheront le capital, avec les intérêts. Le conjoint survivant, et dans certains cas les membres de sa fratrie, est exonéré de droits de succession.

    En effet, en règle générale, la somme ne sera pas imposable pour la famille proche. S’il s’agit d’autres personnes, elles pourront avoir à s’acquitter d’une retenue sur le capital-décès.

    L’assurance vie peut également être mise en place pour économiser en vue d’un projet futur : l’achat d’un bien immobilier, la construction d’un logement principal ou encore le financement de la retraite. L’épargne accumulée peut aussi servir à financer les études des enfants par exemple.

    A retenir
    • L’assurance vie est un produit d’épargne qui peut être utilisé pour : financer un projet futur, laisser un patrimoine à ses proches après son décès, mettre de l’argent de côté pour sa retraite.
    • Le capital de l’assurance vie laissé au conjoint ou aux frères et sœurs est non-imposable.
    • L’assurance vie est une solution flexible disponible auprès des assureurs, des courtiers en assurances, des banques et des fintechs spécialisées.
    • L’assurance vie peut être un placement à moyen ou à long terme.
    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives