Couple mûr tenant une tirelire dans leur nouvelle maison.

    Le Plan d’Épargne Retraite (PER) a été instauré par la loi Pacte pour simplifier les dispositifs de retraite antérieurs, réputés complexes. Il regroupe les diverses formes d’épargne retraite en trois compartiments distincts en fonction de leur origine et des conditions d’ouverture.

    Individuel, collectif ou obligatoire ?

    Le PER présente plusieurs caractéristiques notables.

    • Tout d’abord, les fonds sont gelés jusqu’à la retraite, sauf exception. Ceux-ci sont investis dans une variété de supports tels que les ETF et les fonds d’investissement.
    • À la retraite, il est possible de les récupérer sous forme de rente, de capital ou d’une combinaison des deux.
    • De plus, les versements volontaires peuvent être déduits du revenu global imposable dans certaines limites.

    Il se divise en trois « compartiments » distincts : le PER individuel, le PER collectif et le PER obligatoire .

    ImportantChaque compartiment peut être transféré entre différents contrats et assureurs pour assurer la mobilité des fonds selon les étapes de vie de l’adhérent.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Le PER collectif, idéal pour les salariés

    Le PER collectif, également connu sous le nom de PER entreprise, est dédié à l’épargne retraite des salariés . Il remplace le PERCO et permet aux salariés d’alimenter leur plan de différentes manières, notamment par le biais de versements volontaires, de primes d’intéressement et de participation, de congés payés non pris, du transfert du Compte Épargne Temps (CET) et par abondement de l’employeur.

    Les versements volontaires peuvent être déduits fiscalement dans une certaine limite ou non, offrant aux salariés une certaine flexibilité. Les primes d’intéressement, de participation, les jours de congés non pris et le CET peuvent également être utilisés pour alimenter le PER collectif. De plus, l’abondement de l’employeur, plafonné à trois fois le versement du salarié et limité à 7 039 euros, est exempté d’impôts et de cotisations sociales .

    De nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients

    ImportantLes avantages du PER collectif résident dans son cadre fiscal avantageux, sa performance en gestion pilotée, ses primes et abondement défiscalisés, ainsi que dans la possibilité d’acheter sa résidence principale par l’intermédiaire des fonds du PER.

    Cependant, le PER collectif présente également des inconvénients, notamment le fait que :

    • l’employeur décide du contrat souscrit,
    • l’épargne est bloquée jusqu’à la retraite (sauf cas spécifiques),
    • la liberté de choix est limitée.

    La sortie du PER collectif se fait principalement au moment du départ à la retraite. Les fonds peuvent être débloqués sous forme de rente, de capital ou d’un mix des deux. Il existe également des cas de déblocage anticipé, notamment en cas d’invalidité, de décès du conjoint, d’expiration des droits à l’assurance chômage, entre autres.

    À retenir
    • En fusionnant les dispositifs de retraite en trois compartiments distincts, le PER permet une gestion souple des fonds en fonction de leur origine et des conditions d’ouverture.
    • Le PER collectif offre des avantages fiscaux significatifs avec la possibilité d’alimenter le plan via différentes voies, tout en offrant une gestion pilotée et la flexibilité des modes de sortie à la retraite.
    • Le PER collectif présente des contraintes telles que l’épargne bloquée jusqu’à la retraite, la décision de l’employeur sur le choix du contrat, et des limitations quant à la liberté de choix pour les salariés.
    Préparez votre retraite avec Meilleurtaux Placement
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives