mardi26décembre
Des vies sous protection

L’association de consommateurs CLCV a récemment publié un comparatif concernant la rémunération de l’assurance-vie. Selon l'établissement qui la commercialise, celle-ci semble à priori différente. Il s’avère que les institutions bancaires sont les moins généreuses. CLCV a également constaté que les acteurs proposant ce type de placement incitent les assurés à opter pour certains contrats pour diverses raisons, en dépit des inconvénients qui pourraient se présenter.

Afin de donner davantage de clarté aux principes de l’assurance-vie, l’association Consommation Logement Cadre de vie ou CLCV, qui œuvre pour la défense des consommateurs, a réalisé une comparaison des rendements du placement en assurance-vie.

Bon nombre d’organismes financiers proposent ce produit d’épargne, quoique parmi eux, les banques sont les moins performantes.

À noter que la rémunération d’une assurance-vie dépend des frais appliqués, notamment ceux qui sont requis à la souscription et ceux qui sont relatifs à la gestion du placement. Les assureurs ont tendance à promouvoir les souscriptions peu élevées, comme ils incitent également les souscripteurs à opter pour les unités de comptes.

Les banques sont moins généreuses en matière d’assurance-vie

En souscrivant une assurance-vie, certains assurés ne maîtrisent pas forcément les principes de ce placement. Ils l’alignent au même niveau que le Livret A, qui est actuellement très plébiscité par les Français. L’un des plus grands regrets de l'association CLCV (Consommation Logement Cadre de vie) :

L'assurance-vie n'est pas une notion si bien maîtrisée par les consommateurs et (...) la pratique des professionnels manque de clarté.

CLCV.

Afin d’aider les assurés à mieux comprendre le concept, elle a mené une enquête, invitant les organismes qui proposent le produit, de répondre à plusieurs questions sur ce type de contrat.

Il s’avère que son rendement est très variable, car il dépend de l’assureur, qui peut être un établissement traditionnel comme Generali, une mutuelle comme la MACSF ou une filiale de banque comme Cardif (de BNP Paribas).

Malgré le fait que seulement moins de 50% des entreprises à qui elle a adressé les questionnaires aient daigné répondre, l’association a pu conclure que les contrats les moins performants ont été proposés par les agences bancaires. Elle confirme que :

Sur la performance servie aux clients, un premier constat s'impose: la différence (...) entre les assurances vie commercialisées par les banques et celles proposées par les assurances ou les mutuelles - sur 8 ans, 22,62% contre 27,96%.

CLCV.

Les enjeux du choix du support financier

Dans son étude, CLCV a tenu à analyser tous les contrats qui existent sur le marché. À l’issue de son enquête, elle maintient sa position :

Dans le classement de tête, nous retrouvons notamment des contrats distribués par des courtiers et des associations alors qu'en fin de tableau, les banques sont plus présentes.

CLCV.

Généralement, la rémunération d’un contrat d’assurance vie est nette des tarifs facturés par l’établissement pour la souscription et la gestion du placement. L’association remarque d’ailleurs que les assureurs promeuvent les contrats dont les frais requis à la signature sont moins élevés. Or, leurs frais de gestion risquent d’être plus onéreux.

Par ailleurs, les organismes d’assurance ont tendance à diriger les souscripteurs vers les supports en unités de compte afin de préserver leurs marges bénéficiaires qui sont pénalisées par les taux bas des fonds en euros. L’association met en garde les assurés contre les désagréments que pourrait engendrer leur choix. D’après CLCV :

L'argument présenté est celui d'un surcroît de rentabilité mais c'est oublier les inconvénients de cet actif. En effet, le client perd sa garantie en capital, et il paie plus de frais de gestion.

CLCV.

A découvrir également

  • Fonds en euros : nos solutions pour éviter de perdre de l’argent
    12/01/2022
  • Les fonds « Clean share » font leur trou sur le marché des UC
    30/12/2021
  • Les contrats multisupports prêts à se responsabiliser en 2022
    16/12/2021
  • Les néofonds en euros séduisent les épargnants
    23/11/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt