lundi08mai
Une femme rassemblant un lot de pièces

Le choix en matière de placement ne se fait pas par hasard. Nombreux sont les épargnants qui ont perdu leurs capitaux faute de prudence. Un bon investisseur se doit d’être informé sur chaque point essentiel de la finance afin d’obtenir le maximum de rendement.

En dépit de ces incertitudes, on n’a pas besoin d’être un trader ou un courtier professionnel pour faire un ou plusieurs placements dans les meilleures conditions. Le plus important c’est de connaître les notions fondamentales du placement.

Sur le marché financier, des études recensent de nombreuses erreurs dans la prise de décision. La comparaison de la courbe du CAC 40 avec la trajectoire de la courbe de fonds d’investissement en assurance vie illustre ces erreurs.

Certes, pour arriver à un comparatif assurances vie fiable, il faut tenir compte de plusieurs facteurs : l’environnement financier, le taux de rendement proposé par chaque établissement, la spécificité des offres, etc.

Mais les professionnels de l’assurance vie peuvent apporter leurs expertises en la matière afin d’éviter des décisions conduisant à une perte telle que l’achat d’actions après une hausse au lieu d’opter pour une vente.

Face à ces défis et surtout pendant ces campagnes électorales françaises, les épargnants se doivent d’être informés. Une lecture régulière de la presse patrimoniale serait un atout. La multiplication des placements et les efforts pour réduire les coûts de transaction sont aussi indispensables.

Répartir les placements

Plusieurs possibilités de placements sont offertes sur le marché financier mondial. Pour répartir les risques, l’idéal serait d’investir sur chaque compartiment de marché pour saisir les opportunités présentes.

Certains courtiers ou banquiers proposent une répartition équilibrée (par exemple 50% des placements libellés en euros et 50% en devises étrangères).

L’arbitrage entre toutes les options de placement invite à analyser la possibilité d’acquérir des actifs apparemment chers mais fiables. Pour illustrer, prenons le cas des actions américaines qui sont chères mais dotées d’une grande fiabilité grâce à Wall Street (cette place boursière représente à elle seule plus de 50% de la capitalisation boursière mondiale).

En conciliant les placements en euros et en dollars, vos actifs seront revalorisés de manière complémentaire.

Certains épargnants font l’acquisition de portefeuilles d'actions des entreprises européennes dans le but de faire des économies d’impôts et investissent également sur le marché financier américain.

Il est aussi possible d’inclure des fonds internationaux dans le portefeuille PEA.

Pour en savoir plus, demandez plus d’informations auprès de votre intermédiaire financier.

Éviter les gaspillages

Tout d’abord, il faut savoir que rien n’est totalement gratuit en finance. Pour obtenir la meilleure prestation, il y a un minimum de frais et de commissions à payer.

Certes, certains épargnants déboursent plus qu’il ne faut pour un même résultat.

La réduction des gaspillages doit être une priorité pour valoriser le fruit de nos durs labeurs.

Par exemple, nous savons que les profits pour les placements sans risque sont assez maigres. La principale issue pour stabiliser son revenu est de trouver des produits d’épargne qui affichent un frais de gestion abordable.

Le «low cost» domine tous les secteurs et jouer sur la concurrence s’avère être un comportement rationnel.

Sur le marché boursier, bon nombre d’épargnants ont trouvé la parade pour réduire les frais de courtage. En effet, il suffit de transférer les PEA et les compte-titres chez un courtier en ligne pour une gestion plus performante. Grâce à cette option, on peut gagner annuellement 2000 euros pour une capitalisation de 200 000 euros.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    L’ISR, le prochain relais de croissance incontournable de votre portefeuille ?
    25/11/2022
  • Image actualite 2
    La remontée des taux rebat les cartes pour le marché obligataire
    24/11/2022
  • Image actualite 3
    5 idées reçues sur l’assurance vie
    22/11/2022
  • Image actualite 4
    Assurance vie : ces sommes qui pourraient bientôt être rendues aux épargnants
    16/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt