mercredi17mai
Document des impôts

Tout le monde souhaite diminuer le poids de l’impôt qui s’applique sur ses revenus. Certains voient en effet leurs ressources fortement amputées par une fiscalité très lourde. Une défiscalisation est possible notamment grâce à un Perp, mais qui nécessite cependant beaucoup de prudence, et de conseil venant de professionnels.

Chaque année vient le moment où il faut déclarer ses revenus au fisc. Une étape assez difficile pour les personnes qui se verront fortement fiscalisées et désavantagées, surtout celles qui ont un patrimoine de plus de 1,3 millions d’euros et qui sont taxés par l’impôt sur la fortune (ISF).

Ainsi, chacun tente de trouver le ou les moyens efficaces pour payer moins d’impôts. Plusieurs moyens existent notamment et se présentent comme des solutions anti-impôts. On peut citer la retraite Madelin, l’investissement dans une PME, FIP et FCPI, ou encore la rénovation Malraux.

Il existe également un autre moyen qui permet d’alléger le poids de l’impôt : le Plan d’épargne retraite populaire ou Perp. Toutefois, cette option peut comporter des pièges et nécessite le conseil d’un professionnel.

En outre, la fiscalité de l’assurance vie concernant l’impôt sur le revenu est très attractive au bout de huit ans.

La somme obtenue après avoir totalisé l’ISF 2017, l’impôt sur le revenu de l’année 2016 et les prélèvements sociaux sur les revenus de 2016 ne doit pas aller au-delà de 75% des revenus 2016. Et la nullité du montant de revenus entraîne la nullité de l’impôt.

Effectuer de grosses économies d’impôt avec un PERP

Le PERP (Plan d’épargne retraite populaire) permet, notamment à ceux qui doivent payer beaucoup d’impôts, de soustraire jusqu’à 30 000 euros par an sur le revenu déclaré. La revalorisation du plafond est effectuée chaque année, ce plafond étant de 30 432 euros en 2016.

Si l’on se base par exemple sur un taux marginal de 45%, les économies d’impôt effectuées peuvent atteindre 13 694 euros voire plus, étant donné que ce plafond peut être majoré avec l’accumulation des trois dernières années et si on prend également en compte le conjoint, comme le confirme le directeur des activités épargne d'Axa France, Olivier Mariée.

Ainsi, l’économie qu’un couple pourra effectuer sur l’impôt en 10 ans pourrait donc atteindre 350 000 euros. Sans oublier que le capital placé sur un PERP n’est pas imposable à l’ISF.

Être prudent et demander conseil

Toutefois, il ne faut pas trop s’appuyer sur ce côté avantageux du Perp pour éviter de se faire piéger. En effet, la sortie d’un Perp peut se faire sous forme de rente à vie, une rente qui ne comporte pas de garantie sur la table de mortalité et qui sera versée au moment de la retraite.

Cependant, les législations accordent aux épargnants la récupération de 20% du capital lorsqu’ils sont sur le point d’arrêter leur activité professionnelle.

Dans certains cas, ces derniers peuvent même récupérer le total du montant acquis, notamment dans le cadre d’un déblocage à l’expiration des droits au chômage après un licenciement, ou encore pour le financement de l’acquisition d’une résidence principale à condition d’avoir été locataire pendant une durée de 2 ans au minimum avant son départ à la retraite.

Néanmoins, il est préférable de demander conseil à un conseiller en gestion de patrimoine pour éviter les pièges et les mauvaises surprises, car il existe en effet de « mauvais » contrats proposés par nombreuses banques et assurances.

A découvrir également

  • Fonds en euros : nos solutions pour éviter de perdre de l’argent
    12/01/2022
  • Les fonds « Clean share » font leur trou sur le marché des UC
    30/12/2021
  • Les contrats multisupports prêts à se responsabiliser en 2022
    16/12/2021
  • Les néofonds en euros séduisent les épargnants
    23/11/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt