vendredi01septembre
Assureur face aux clients

Actuellement, les rendements collectés sur les fonds en euros des contrats d’assurance-vie poursuivent une régression régulière, un phénomène déjà constaté depuis quelques années. Face à cette situation, les compagnies d’assurances déploient de nombreux efforts pour inciter les épargnants à optimiser cette catégorie d’assurance à travers les bonus, jugés très alléchants.

La baisse des rendements sur les fonds en euros n’empêche pas les Français d’opter pour l’assurance vie. Au mois de juin dernier, cette catégorie d’assurance a affiché une collecte de 600 millions d’euros, démontrant une évolution par rapport au mois précédent (300 millions d’euros).

Malgré tout, cette progression ne dépasse pas le niveau atteint au terme de sixième mois de 2016. À cette époque, l’assurance-vie a enregistré 1,1 milliard d’euros. Les compagnies d’assurances ont cumulé des dépôts de 67 milliards d’euros de janvier à juin 2017. Sur cette même période, les épargnants ont retiré 65 milliards d’euros.

À chaque compagnie sa stratégie

Pour les assureurs, le montant de la somme investie, ainsi que le nombre d’unités de compte conditionnent la valeur des bonus de bienvenue. À titre illustratif, Bourse Direct octroie 1 % du premier versement jusqu’à la fin du mois d’août de cette année.

Notons toutefois que pour un versement de 15 000 euros, avec une quote-part de 20 % en unités de compte, l’épargnant gagnera 150 euros.

Auparavant, le montant du versement était à 10 000 euros pour la Fintech WeSave, actuellement, celui-ci est réduit à 100 euros avec une prime de 50 à 200 euros, à condition que les 55 % du capital soient investis en unités de compte.

Quant aux banques en ligne, les contrats d’assurance-vie proposent également une offre de bienvenue de 100 euros pour un ticket d’entrée de 3 000 euros. D’ailleurs, c’est le cas pour Fortuneo Vie et BforBank.

Rediriger les épargnants vers les unités de compte

D’après les données de la Fédération française de l’assurance, les 28 % des cotisations sont consacrés en unités de compte. Étant donné la baisse des rémunérations issues des fonds en euros, la stratégie de redirection vers les unités de compte est installée. Rappelons toutefois que les taux bas affaiblissent les rendements servis aux épargnants.

Pour y remédier, les compagnies d’assurances encouragent vivement les souscripteurs à privilégier les supports en unités de compte. C’est la raison pour laquelle la plupart d’entre elles proposent une bonification de rendement avec une majoration de taux sur le fonds en euros, si l’épargnant choisit de plébisciter les unités de compte.

Cependant, chaque compagnie impose ses propres conditions concernant les taux boostés. Les assureurs prennent en compte la prise de risque, le montant investi, la quote-part minimale d’unités de compte, etc.

Ils ont également intérêt à effectuer un travail de pédagogie comprenant l’étude de l’entreprise de sondages Ipsos qui confirme que : sur 10 personnes interrogées, 4 d’entre elles ignorent les unités de compte de l’assurance vie.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos