jeudi05juillet
accord sur contrat d'assurance vie

Détenir un contrat d’assurance-vie est une chose, encore faut-il choisir judicieusement les fonds dans lesquels investir, ce qui est loin d’être évident, d’où l’importance des services d’un bon gestionnaire de portefeuilles. Cette analyse livre quelques points à observer dans cette définition de la stratégie d’un contrat d’assurance-vie, pour tirer profit de vos contrats.

Pour un épargnant, il est crucial de bien choisir ses placements pour bénéficier de rendements intéressants. Dans un contrat d’assurance-vie où les risques peuvent être importants, c’est d’autant plus déterminant d’opter pour des fonds rentables pour son portefeuille.

Dans ce contexte-là, il est indispensable de définir préalablement le profil de risque de l’épargnant, afin que le gestionnaire de portefeuilles puisse établir plus aisément la stratégie à adopter. Quels sont les supports à choisir ? Comment évaluer leur performance ? Quel est le niveau de risque tolérable ? Pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce placement, quelques points sont à prendre en compte pour optimiser un contrat d’assurance-vie.

Les plus rétifs opteront pour le 80 - 20

ImportantLa stratégie du 80 - 20 est bien connue pour son caractère sécuritaire. Elle s’adresse généralement aux épargnants dont l’aversion au risque est importante. En effet, elle consiste à investir 80% du capital dans des fonds en euros et les 20% restants dans des supports en unités de compte (UC). Le premier compartiment, plus important, va servir de sécurité.

Quant au second, il aura pour vocation de favoriser la performance, avec les risques que cela comporte. Ainsi, les éventuelles pertes des UC seront comblées par les rendements des fonds en euros. Et si les unités de compte rapportent, l’épargnant sera gagnant sur toute la ligne. Seulement, les rendements seront moindres, proportionnellement aux risques pris.

Le plus important, c’est de détenir un contrat adapté au profil d’emprunteur

La performance d’un fond est relative. Chaque épargnant a sa vision par rapport à la prise de risque. Et pourtant, un placement trop prudent ne saurait donner des rendements intéressants. À contrario, un niveau de risque élevé aura tendance à induire dans le « tout ou rien ».

Le meilleur moyen d’optimiser son contrat assurance vie, c’est donc de rester en phase avec le profil d’emprunteur choisi. Le gestionnaire de portefeuilles pourra ainsi trouver plus facilement les placements adaptés au niveau de risque toléré et aux rendements escomptés.

Il arrive en effet que certains épargnants soient trop pessimistes quand les marchés connaissent des tendances baissières et trop optimistes lorsque ceux-ci sont onéreux. Investir en tâtonnant dans ces contextes-là serait alors contre-performant.

Dorval Manageurs, Dorval AM, un exemple de fonds intéressant

Le fonds Dorval Manageurs est un fonds axé principalement sur les actifs français. Il s’agit d’un portefeuille assez étoffé, dont les lignes principales sont composées par Veolia, Total et Orange. Géré par les directeurs de Dorval AM, ce fonds affiche un prix d’acquisition abordable, pour des performances intéressantes (+10% en 1 an). Créé en 2005, il totalise actuellement 417 millions d’euros d’encours.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos