mercredi28mars
Un homme protégeant une famille en miniature

L’année 2017 a tenu toutes ses promesses pour l’assurance-vie. Certes, les résultats ne sont pas mieux que ceux de 2016, mais ils sont bien en deçà des prévisions des analystes. Ces derniers annoncent néanmoins une année 2018 plus difficile. Un bon choix de contrat devrait toutefois permettre de pallier cette situation.

L’assurance-vie demeure l’un des placements préférés des Français. Une thèse qui se vérifie, même pour les personnes ne pouvant épargner que très peu d’argent. La chute des rendements depuis un certain temps, à cause notamment d’une conjoncture économique défavorable aux taux, ne change rien à cette tendance. En effet, l’assurance-vie génère du capital garanti, des rendements plus que plausibles, ainsi qu’une liquidité abondante.

La FFA (Fédération Française de l’Assurance) a récemment publié le bilan 2017 de ce support d’épargne très convoité. Les chiffres sont moins bien que ceux de 2016, mais meilleurs que dans les prévisions des analystes.

Une très belle année 2017

En 2017, l’assurance-vie a enregistré quelque 1,7 milliard d’euros d’encours. Elle devance ainsi de loin le Livret A, l’autre placement apprécié des Français. En ce qui concerne le rendement, 2017 a aussi tenu sa promesse. Les analystes parlent d’une stabilité relative.

En effet, le taux de rémunération moyen a été de 1,80 % (contre 1,90% en 2016). Un taux qui fausse les prévisions des spécialistes. Ceux-ci ont effectivement anticipé une énième baisse de la rémunération (aux alentours de 1,50 %).

Bien choisir son contrat d’assurance-vie

D’un fonds en euros à un autre, la rémunération peut varier de manière significative. Mieux vaut ainsi bien choisir son contrat d’assurance-vie, au risque d’être confronté à un support qui rapporte bien moins que la moyenne du marché.

BforBank propose, par exemple, fonds Euro Allocation Long Terme 2 qui a rapporté 3 % en 2017. Il est ainsi considéré parmi les taux très intéressants. La même année, le rendement du fonds à capital garanti baptisé Suravenir Opportunités s’est établi à seulement 2,80 %.

À titre informatif, les analystes prévoient une baisse notable du rendement réel de certains fonds en 2018. Ils se réfèrent notamment au retour redoutable de l’inflation.

Des pratiques frauduleuses

Des pratiques frauduleuses de certaines banques et compagnies d’assurances risquent de ternir l’image de l’assurance-vie en France. Elles consistent, entre autres, à pousser les assurés à souscrire à un minimum de fonds à capital non garanti.

Chez Fortuneo, placer son argent sur des fonds en euros passe indubitablement par l’investissement d’un minimum de 40 % de son épargne sur des fonds en UC. À noter qu’en cas de gestion sous mandat, il est possible de confier la gestion du placement à des professionnels. Le mieux reste toutefois d’acquérir un minimum de base, afin de sélectionner soi-même les fonds chez son assureur.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos