mardi03novembre
Main d'un homme, empile des pièces en euros.

Le rendement servi par les fonds en euros des contrats d’assurance-vie n’a cessé de chuter depuis plus de 20 ans. De 5,30 % en 2000, il est passé à 3,50 % une décennie plus tard. En 2019, ce taux ne s’est plus établi qu’à 1,67 %. Les analystes estiment que cette tendance se poursuivra cette année.

Pour 2020, les analystes prévoient un taux de rendement assurance vie de 1 % en moyenne pour les contrats investis en fonds en euros. Par ailleurs, nombre d’entre eux sont d’avis qu’aucune amélioration ne surviendra à l’avenir. Ils estiment notamment que la rémunération descendra à 0,7 %, voire à 0,5 % d’ici 2 à 3 ans.

Par conséquent, le fonds en euros risque d’être éclipsé par le Livret A. En effet, si ce dernier ne sert actuellement qu’un taux de 0,5 %, les revenus des placements sur ce support d’épargne sont exonérés de prélèvements sociaux et d’impôts. Par ailleurs, les fonds investis peuvent être retirés à tout moment.

Collecte nette négative pour le premier semestre 2020

2020 signe un nouveau tournant pour les contrats d’assurance-vie. En effet, les versements réalisés par les épargnants ont baissé de manière considérable depuis que l’année a commencé. La situation a par ailleurs empiré avec le confinement.

Ainsi, la collecte du premier semestre 2020 s’est avérée négative, d’après la Fédération française de l’assurance. Les rapports parus récemment révèlent que la collecte nette s’est chiffrée à -4,7 milliards d’euros de janvier à juin. En guise de comparaison, elle a atteint +15 milliards d’euros au cours de la même période en 2019. Le cabinet de conseil Facts & Figures table ainsi sur un taux de rendement de 1 à 1,10 % pour l’assurance-vie cette année.

Le contexte étant devenu extrêmement tendu, les conditions d’accès au fonds en euros ont été durcies par les assureurs. Ces derniers remettent même parfois en question la garantie de capital qui a longtemps contribué au succès de ce support d’investissement.

Déclin inexorable des fonds en euros

Le montant investi par les Français sur les fonds en euros a déjà dépassé 1 400 milliards d’euros. Toutefois, l’engouement pour ce support financier risque désormais d’être refroidi par la nouvelle règle mise en place par les assureurs. Concrètement, les épargnants sont obligés d’avoir une proportion de placements plus risqués tels que les unités de compte dans leur contrat d’assurance-vie.

D’autres compagnies vont plus loin en faisant baisser la garantie de capital offerte par les fonds en euros à 98 %. Dans certains cas, elle tombe même à 96 % net de frais. À titre d’exemple, un épargnant a placé 10 000 euros sur des fonds en euros. La somme qu’il est sûr de se voir restituer d’ici plusieurs années est seulement de 9 800 euros.

À moins que la situation ne s’améliore rapidement, les fonds en euros perdront tous leurs attraits. Pourtant, les experts n’envisagent aucune embellie à l’avenir.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos