Concept d’une préparation de la retraite.

    Avec la réforme des retraites actuelle et celles à venir, bien préparer sa retraite est devenu primordial. Et pour cela, deux principales solutions d’épargne sont accessibles : le PERin et l’assurance vie.

    Mais les deux « produits » présentant chacune ses avantages et inconvénients, il peut être difficile de faire son choix. Voici un guide explicatif pour éclairer ceux qui veulent savoir comment s’y prendre pour sélectionner la bonne option d’épargne.

    Les limites du PERin à la retraite

    ImportantLe Plan épargne retraite individuel (PERin) est spécifiquement conçu pour la retraite, permettant d’accumuler un capital destiné à couvrir ses besoins futurs.

    Les versements volontaires effectués sur le PER sont déductibles des revenus imposables, jusqu’à 10 % des revenus professionnels nets, avec un plafond de 32 909 € pour les salariés et 81 385 € pour les indépendants en 2023.

    Cependant, une fois à la retraite, cette déduction fiscale est limitée à 4 114 €, rendant les économies d’impôts moins avantageuses.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    L’assurance vie, une alternative fiscalement avantageuse

    L’assurance vie offre une approche différente en termes de fiscalité. En cas de décès après l’âge de 70 ans, les bénéficiaires désignés recevront les capitaux décès du PERin assurantiel, mais ceux-ci seront pris en compte dans le calcul des droits de succession après un abattement de 30 500 €.

    Ainsi, il est préférable de considérer l’assurance vie pour éviter de pénaliser les héritiers, surtout si le conjoint ou partenaire de PACS décède avant le souscripteur.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Évaluer l’opportunité d’un transfert

    ImportantLes avantages fiscaux limités à l’entrée du PERin et les conséquences successorales moins favorables rendent cependant l’assurance vie plus attrayante avant l’âge de 70 ans.

    Il est donc essentiel de mener cette analyse en amont pour prendre la meilleure décision et arbitrer en faveur du PER ou de l'assurance pour allouer ses fonds.

    À retenir
    • Retraite : PERin ou assurance vie, un choix fiscal complexe.
    • Les versements sur le PERin sont déductibles, mais limités à 4 114 € à la retraite.
    • L’assurance vie offre des avantages fiscaux en cas de décès après 70 ans.
    • Évaluez votre situation patrimoniale avant de transférer vos fonds pour maximiser vos gains.
    Préparez votre retraite avec le PER !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives