mercredi15mars
Tirelire et billets euros pour illustrer les placements financiers

En matière de placement en assurance et patrimoine vie, la grande question est de savoir comment booster les investissements sur le long terme. Alors, les professionnels s'empressent de présenter différentes formules à leur client, mais encore faut-il que celui-ci comprenne les enjeux de ce qu'on lui présente. Un petit tour d'horizon sur les placements les plus intéressants ne serait pas de trop.

Fonds en euros, SCPI (société civile de placement immobilier) ou autres, les formules sont nombreuses et il arrive même que les investisseurs combinent les offres pour mieux diversifier leur placement.

Mais la réussite d'un investissement est constatée surtout au niveau des rendements. Les statistiques sur les différents leviers de placement les plus intéressants aideraient certainement les souscripteurs à prendre les bonnes décisions. Le mieux serait aussi que les chiffres soient suivis d'une analyse ainsi que d'une étude du contexte (législations et cadre fiscal).

Et puis, un rappel sur les conditions d'investissement serait d'une grande utilité quand on s'apprête à être plus actif afin de mieux renforcer son patrimoine.

Critères et fiscalité

Pour bien tirer profit de son placement, l'investisseur doit connaître les différentes règles en vigueur ainsi que les diverses conditions qui en découlent. On s'intéressera surtout au secteur immobilier puisque c'est le domaine le plus porteur actuellement. En plaçant ses fonds dans les SCPI et en choisissant les logements neufs, le souscripteur saura que la réduction d'impôts sur le revenu peut atteindre la barre des 12 %, 18 % ou voire même des 21 % du prix d'achat. Et puisque le bien sera mis en location, il faudra aussi tenir compte de la durée d'occupation, mais également du prix.

Le principe de la réduction fiscale s'applique surtout dans le cas des logements à 5 500 euros le mètre carré ou encore quand le prix total est de plus de 300 000 euros. Pour que tous les critères soient rassemblés, l'acquéreur doit fournir une résidence non meublée.

La période de location peut aller jusqu'à 12 ans au cours de laquelle les ressources des locataires et le loyer demeureront en dessous de la marge établie (plafonnés) et le logement considéré comme un emplacement principal. Il s'agit ici des critères émis par la loi Pinel sur les règlementations fiscales régissant l'acquisition d'un logement neuf.

Pourquoi opter pour un placement immobilier ?

La performance de ce genre d'investissement a été la plus remarquable ces dernières années. Les analystes rappellent, par exemple, que, sur la même période, tandis que les fonds en euros n'ont rapporté que 2 %, l'immobilier résidentiel affiche des taux concurrentiels bruts de 3,5 % à 4 %. En plus du rendement, ce type de placement est réputé pour être garanti sur le long terme (10 ans ou même 25 ans).

Et puis, il ne faut pas aussi oublier l’importance du crédit qui est un levier essentiel dans le secteur immobilier. Ici, les experts parlent d'un double avantage. L'investisseur bénéficie, en effet, d’un taux de crédit bas (entre 1,25 % et 1,73 % selon la durée de remboursement), mais aussi d'un système qui fait que les intérêts d'emprunt soient prélevés sur les loyers. Enfin, ceux qui ont des réticences à cause des prix immobiliers en hausse depuis un certain temps (plus de 2,2 % en 2016), se trouveront rassurer puisque la tendance aura du mal à se poursuivre au cours de cette année.

A découvrir également

  • Hausse des taux : pas de panique !
    24/06/2022
  • Les épargnants digitaux surveillent mieux leur assurance vie
    24/06/2022
  • Viser plus de 5% par an, même en cas de nouvelle baisse ?
    21/06/2022
  • Les frais comme principal critère de choix des contrats d’épargne digitaux
    21/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt