vendredi24novembre
tirelire avec un point d'interrogation

Le PEA et l’assurance-vie sont les deux placements préférés des Français. Il s’agit de deux enveloppes à avantages fiscaux, qui ont chacune leur place dans le patrimoine de chacun. Avec l’entrée en vigueur de la réforme fiscale Macron, la plupart des Français se demandent s’il est préférable d’épargner sur une assurance-vie ou sur le PEA. Pourtant, ces deux placements s’adressent à des publics différents.

Face à l’hésitation de certains individus à investir en assurance-vie ou en PEA, une précision s’impose : la réforme fiscale, applicable depuis le 27 septembre 2017, ne transforme aucun de ces placements.

Ils ont chacun leur place dans la gestion de patrimoine, du fait de leur complémentarité. Un PEA et un PEA-PME sont conseillés pour la gestion de portefeuille-titre en direct, tandis que l’assurance-vie est idéal pour une épargne à long terme sans risques ainsi que pour la diversification des placements en dehors de l’Europe.

En outre, les cibles sont différentes : l’assurance-vie s’adresse à un public plus large, alors que le PEA et le PEA-PME sont destinés à des épargnants actifs en Bourse.

La réforme fiscale ne concerne que le fonctionnement des placements

Notons que les lois de finances et de financement de la Sécurité sociale prévues pour 2018 ne rectifient que le mode de fonctionnement du Plan d’épargne en actions (PEA) et de l’assurance-vie, sans pour autant y apporter une grande révolution.

Le PEA et le PEA-PME se distinguent par le fait qu’ils offrent une alternative aux épargnants actifs en Bourse dans la gestion d’un portefeuille de titres et/ou de fonds européens, exonérés d’impôt.

Quant à l’assurance-vie, elle s’adresse à un public beaucoup plus étendu, avec son accès au fonds en euros sans risques ainsi qu’aux unités de compte (fonds d’investissement). En outre, elle permet la diversification des actions et obligations, dans l’Hexagone, en zone euro jusqu’à l’international.

Pour ceux qui comptent effectuer de nouveaux versements ou primes, à partir du 27 septembre 2017, il est préférable d’ouvrir un nouveau contrat. L’objectif de cette manœuvre serait de profiter au mieux du prélèvement forfaitaire unique de 30% ou flat tax, en cas de retrait avant 4 ans. D’ailleurs, ce type de placement ne nécessite pas un suivi régulier comme en PEA ou PEA-PME.

Les avantages et inconvénients du PEA et de l’assurance-vie

Le régime fiscal du PEA est très intéressant. En effet, les gains du souscripteur, c'est-à-dire ses dividendes et plus-values, sont exemptés de flat tax et ne sont soumis qu’aux prélèvements sociaux. Ces prélèvements atteindront 17,2% en 2018, suite à l’application de la hausse de 1,7 point de la CSG dès le 1er janvier. Toutefois, il affiche quelques limites :

  • Il est nécessaire de conserver le plan durant 5 ans pour pouvoir profiter de la fiscalité la plus favorable ;
  • Un souscripteur doit attendre 8 ans avant de pouvoir effectuer des retraits sans passer par la clôture du plan ;
  • Le plafond des versements est fixé à 150 000 euros, doublé pour un couple. Pour le PEA-PME, il est de 225 000 euros ;
  • Le souscripteur ne peut investir qu’en actions de sociétés ou en fonds d’investissement composés à 75% d’actions européennes.

Les assurances vies, quant à elles, n’affichent pas de plafond de versement. En outre, il est indéniable que, dans le cadre d’une transmission et en exonération d’impôts, ce placement est le plus favorable. Le souscripteur peut choisir librement ces bénéficiaires, au sens civil ou pas, et les capitaux décès échappent souvent à toute taxation.

Le seul inconvénient de l’assurance-vie réside au niveau des frais de gestion parfois onéreux pour certains contrats.

A découvrir également

  • Les fonds long / short : la solution idéale lorsque les marchés sont instables ?
    28/06/2022
  • Assurance vie : attention à bien rédiger la clause bénéficiaire
    28/06/2022
  • Les régulateurs financiers alertent sur l’écoblanchiment des assurances vie
    27/06/2022
  • Les assureurs vie face au dilemme de la remontée des taux
    27/06/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt