mardi14août
capture ecran du site Cinven

Cinven, une société de capital-investissement d’origine allemande fait l’acquisition d’une plateforme d’assurance-vie à annuités variables. À travers de cette transaction, une grande compagnie d’assurance française empoche une somme de 1,2 milliard d’euros. Le groupe espère ainsi rééquilibrer les risques assurantiels et les risques financiers. Toujours est-il que les négociations pour la cession de la plateforme spécialisée s’inscrivent dans le plan Ambition 2020 du deuxième assureur européen ?

Afin d’assurer la transformation de son portefeuille d’activités, le géant du secteur de l’assurance en France opte pour la cession de sa plateforme estampillée « retraite ». Cette information a été annoncée dans un communiqué de presse à la veille de la présentation de ses résultats semestriels.

La finalisation de l’opération est fixée pour la fin de l’année 2018 ou pour le début de l’année prochaine, au plus tard. Après les négociations exclusives avec Cinven, l’assureur entend améliorer son ratio de solvabilité II de deux points.

Bientôt de nouvelles affaires pour la plateforme ?

Les contrats d’assurance-vie à annuités variables sont apparus en outre-Atlantique dans les années 90 et se développent actuellement sur le marché européen. Ces produits d'assurance-vie en unités de compte permettent non seulement d’investir en bourse, mais également de bénéficier d’un revenu minimal.

En effet, la plateforme de la compagnie de renom, qui est spécialisée dans les « variable annuities » gère environ 248 000 contrats. 70% d’entre eux concernent les polices allemandes.

Cette plateforme, basée à Dublin, ne propose plus de nouveaux contrats depuis 2017. Pourtant, elle distribuait ses produits dans tout le réseau d’entités de l’assureur français, notamment en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. La donne changera-t-elle après les négociations ?

En tout cas, l’engouement de Cinven pour les produits d'assurance-vie sous forme d'unités de compte est grandissant.

Cinven se concentre sur la consolidation

Dans un communiqué à part entière, Caspar Berendsen, associé chez Cinven, avance que la stratégie d’investissement de la société allemande est tournée vers la consolidation. Celle-ci inclut notamment les fonds fermés d'assurance vie à annuités variables. Cette démarche concerne essentiellement l’Irlande et l'Île de Man.

En effet, il s’agit d’une réplique des efforts de consolidation entrepris avec Eurovita en Italie et avec Guardian Financial Services au Royaume-Uni. La même opération a été effectuée avec Viridium en Allemagne.

Axa veut équilibrer les risques en termes d’assurance et de finance

La société d’investissement allemande doit verser un montant de 925 millions d'euros à l’assureur, dans la cadre de la cession de la plateforme. À cette somme s’ajoutent les 240 millions d’euros correspondant à une remontée de capital. Ce montant a été perçu en amont de la transaction, en juin dernier.

Gérald Harlin, directeur général adjoint du géant de l’assurance, révèle que cet acte de cession contribue à l’instauration d’un meilleur équilibre entre risques assurantiels et financiers. Cette nouvelle étape de la stratégie de la compagnie portera-t-elle les résultats escomptés ?

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos