mercredi17avril

Les marchés continuent leur progression.Galvanisés par la politique des banques centrales.Et rassurés par un indicateur économique Allemand, le ZEW (prononcez ZOU!) qui semble indiquer un rebond de l'économie après un fort ralentissement.

>

Les banques centrales : quelle limite ? (suite)

On le voit tous les jours.Ce sont les banques centrales qui tiennent l'avenir de l'économie entre leurs mains.Tant qu'elles maintiennent la respiration artificielle, l'économie mondiale tient et les bulles se forment.Les unes après les autres.Peuvent-elles continuer indéfiniment ? Ont-elles des limites.Christopher Dembik de Saxobank et Patrice Gautry de l'Union Bancaire Privée nous avaient déjà répondu.

Bruno colmant, degroof petercam :

"Les banques centrales peuvent imprimer à l'infini de la monnaie tant qu'une inflation de nature purement monétaire ne s'auto-alimente pas. Cette création d'un stock monétaire est indispensable pour compenser le tarissement du flux de monnaie créée par les banques privées au travers du multiplicateur du crédit. Cette création monétaire sera, comme au Japon, indispensable pour financer des dettes publiques en croissance obligée par le vieillissement de la population et la faible croissance. Finalement, cette création monétaire sera exigée pour répondre aux revendications sociales."

Hervé goulletquer, la banque postale am :

"La question est d'actualité avec le débat autour de la Théorie Monétaire Moderne. Un État, à même de produire sa propre monnaie, peut ainsi payer ses dépenses sans avoir à se soucier des conséquences en termes de déficit budgétaire.Il ne faut pas minimiser le débat. La situation actuelle des finances publiques dans beaucoup d'endroits autour du monde reste fragile. Quid des conséquences d'un retournement conjoncturel, quand il se produira, et des implications des changements structurels en cours (vieillissement de la population, voire plus grande capacité d'une partie des entreprises et des épargnants à se soustraire en partie à l'impôt) ? Peut-être par analogie avec ce qui s'est passé du côté de la politique monétaire, certains se penchent sur d'éventuelles mesures budgétaires non-conventionnelles. Au risque de jouer aux apprentis-sorciers, comme l'histoire économique le rapporte ou comme le décrit Goethe dans le Faust II. Méphistophélès (l'envoyé du diable) crée du papier-monnaie pour sauver l'empire. Et le bouffon de l'Empereur de comprendre qu'il faut changer rapidement celui-ci en or pour acheter au plus vite des terres et des maisons.Bien sûr, il faudrait revenir sur l'indépendance/autonomie des banques centrales. Mais un parlement à majorité populiste, là où c'est possible, est capable de le faire."

Il a raté sa vocation

En le regardant hier, je me suis dit qu'il avait vraiment raté sa vocation.Comme dit la chanson, il aurait voulu être un artiste.Un acteur.De théâtre.De tragédie.Mais il est Président de la République.

Les mesures ont fuité

Sauf si c'est une énième manoeuvre de communication on sait à peu près à quoi s'attendre quand Macron fera ses annonces.Tout a fuité.Volontairement ou pas.Et peu ou pas de surprises.Baisse des impôts pour les classes moyennes mais pas pour les zézés.Suppression de niches fiscalesIndexation des petites retraites.Gel des fermetures d'écoles et d'hôpitaux.Referendums de toutes sortes.Introduction de la proportionnelle.Réduction du nombre de parlementaires.Et fermeture de l'ENA...En attendant le rétablissement inéluctable de l'ISF sous une forme ou sous une autre.

En fait

Les gilets jaunes ont tout obtenu ou presque.Grâce aux casseurs.Ce n'est pas rassurant.

L'allemagne commence à craquer aussi

Jusqu'ici l'Allemagne s'était montrée conciliante avec Theresa May.Elle s'est même opposée à la France pour accorder à la Grande-Bretagne délai après délai.Mais cette fois c'est fini.L'Allemagne a été claire.Il n'y aura pas de délai après le 31 octobre.Ce sera soit un Halloween Brexit soit un no deal Brexit.

Message pour ceux qui disent que c'était mieux avant

On célèbre aujourd'hui le centenaire de la loi qui limitait le temps de travail à 8h par jour et à 48h par semaine.En 1911, la durée de travail était limitée à 11 h par jour...C'était mieux avant ?

Le milliard

d'euros de promesses de dons pour la reconstruction de Notre Dame de Paris devrait être dépassé dans les jours qui viennent.

Votre argent du jour

Malgré la baisse des rendements des placements sans risque, le Livret A et les contrats d'assurance-vie ont toujours la cote auprès des épargnants.C'est en tout cas ce qui ressort du dernier baromètre "Les Français, l'épargne et la retraite" dévoilé hier par Le Cercle de l'épargne.26% des sondés jugent le Livret A toujours intéressant, soit 2 points de plus qu'en 2018 et 9 points de plus qu'en 2015.Pas mal pour un produit dont la rémunération est bloquée à 0.75% jusque 2020.Et surtout 71% des épargnants sondés estiment que l'assurance-vie est intéressante. 9 points de plus que début 2018.Logique pour un produit sans frais d'entrée (quand on choisit bien son contrat), qui peut rapporter 2 fois plus que le Livret A (quand on choisit bien son contrat) avec la même disponibilité, et avec la possibilité d'investir sur d'autres supports pour diversifier (OPCVM, SCPI, produits structurés, etc...)Demandez une information détaillée sur le contrat d'assurance-vie de MonFinancier sans frais d'entrée, avec deux fonds en euros performants et plus de 700 unités de compte pour diversifier

Du côté des marchés

Porté par les résultats d'entreprises, notamment américains, le CAC 40 a terminé la séance en hausse de 0.36 % à 5528 points. Les investisseurs ont également été rassurés par l'indice ZEW qui mesure le moral des investisseurs et des analystes allemands pour le mois d'avril.Le Dow Jones et le Nasdaq ont confirmé leur progression avec respectivement une hausse de 0.26 % et de 0.30 %. Les opérateurs se sont focalisés sur les entreprises, dont les résultats meilleurs que prévu de Johnson & Johnson et l'accord conclu entre Apple et Qualcomm (+23,2%) pour mettre un terme à leur différend sur les brevets et leur rémunération.Le Nikkei a gagné 0.25 % ce jour soutenu par la croissance chinoise supérieure aux attentes et la progression des valeurs automobiles.Le CAC 40 ouvre ce matin à l'équilibre, il semble que l'annonce d'une croissance chinoise de 6,4% au premier trimestre et supérieure aux attentes ne soit pas un catalyseur haussier suffisant.Le Brent gagne 1.57 % à 72.02 $, l'Or se négocie à 1274.70 $ (-1.03%) et l'eurodollar quant à lui a stabilisé à 1.1314 (+0.04%) comparativement à hier à la même heure.

On s'en fout?

Fnac Darty achète Nature et Découvertes; 17.4 millions d'Américains ont regardé le premier épisode de la 8ème saison de Game of Thrones, un record, 5 millions de tweets, un record aussi, la version chinoise a été censurée de 6 minutes; La Normandie remporte la 2ème édition du concours du slip des régions avec comme motifs : du camembert, du cidre et des mouettes; Dans le Michigan, un homme porte plainte contre ses parents qui ont détruit sa collection de vidéos pornos et de sex-toys; Grand Prix de la meilleure baguette de tradition, c'est reparti, le gagnant de 2018 a vu ses ventes décoller de 30%; On espère tous que Stéphane Bern va pouvoir se remettre, sois fort Stéphane; Netflix a 150 millions d'abonnés payants, son recrutement se fait surtout à l'étranger et moins aux États-Unis; 191 millions d'Indonésiens sont appelés aux urnes; Je vais aller voir "El reino".

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos