mercredi10mars
mains-patient-medecin-coeur-miniature

Pour l’année 2020, l’assurance vie a vu ses rendements chuter. Les Français ont préféré se tourner vers d’autres dispositifs qui semblent plus intéressants pour placer de l’argent. Une collecte assez prometteuse a été enregistrée en décembre dernier sur l’assurance vie. Toutefois, une décollecte qui s’élève à 6,5 milliards d’euros n’a pas été comblée sur les dix mois précédents.

550 millions d’euros ont été rentrés dans les caisses des compagnies d’assurance vie en France pour l’année 2020. Bien que cette somme soit considérable, elle ne pourra pas combler les décollectes enregistrées sur le reste de l’année. L’assurance vie a été depuis longtemps un placement privilégié par les Français. Ce phénomène se produit pour la première fois.

Au total, 6,8 milliards d’euros de décollecte ont été enregistrés du mois de mars jusqu’au mois de mai de 2020. Les Français semblent se tourner vers des dispositifs de placement défiscalisés. On cite notamment le Livret A et le LDDS (livret de développement durable et solidaire).

Le Livret A est considéré comme une meilleure alternative de placement d’argent

Durant le mois de décembre 2020, la recette des compagnies d’assurance vie a repris positivement. Une situation encourageante pour ces établissements qui se sont retrouvés en difficulté de mars à fin novembre. Entre ces mois, les Français ont choisi d’autres alternatives de placement d’argent à plus faible rémunération que l’assurance vie. Ces placements sont toutefois plus sécurisés et offrent plus de liquidités.

Durant le confinement engendré par la pandémie du Covid-19, les agences de collecte ont dû fermer leurs portes. Cet incident est identifié comme étant l’une des causes principales de la baisse des collectes ressenties sur l’assurance vie. Le Livret A et le LDDS ont été choisis à la place par les contribuables français. En tout, le Livret A a collecté 26,4 milliards d’euros.

Un grand montant décollecté durant l’année 2020

Les dons en euros ont été les préférés des Français pour aboutir à un placement d’argent. Il en est de même pour les unités de compte. Ces composantes de l’assurance vie ont connu une baisse en 2020. Environ 6,5 milliards d’euros de décollecte ont été rapportés. Durant l’année 2019, ce dispositif de placement d’argent a connu une collecte de 21,9 milliards d’euros.

Les escomptes qui ne sont pas encore arrivés à échéance se sont améliorés. On comptabilise 1,788 milliards d’euros durant l’année 2019 contre 1,789 milliards d’euros en décembre 2020. Les supports en unités de compte de leur côté ont été épargnés par cette situation. Des placements de capitaux de 40,1 milliards d’euros ont été encaissés.

Les dépôts effectués sur l’assurance vie se sont élevés à 116,3 milliards d’euros en 2020. En comparaison avec 2019, 28,3 milliards d’euros en moins ont été constatés.

L’année 2021 se présente comme une nouvelle perspective pour l’assurance vie. En décembre dernier, les chiffres étaient assez prometteurs :

  •  Dépôts : 12,8 milliards d’euros ;
  •  Encaissements de 12,3 milliards d’euros.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos