mercredi20octobre
Jeune famille heureuse se détendre ensemble à la maison souriant et câlin.

Après une année 2020 morose, le marché de l’assurance-vie commence à retrouver des couleurs. Selon les données publiées dernièrement par la FFA (Fédération française de l’assurance), la collecte nette a atteint un niveau exceptionnel en août, soit 2,2 milliards d’euros, contre 1 milliard le mois précédent.

Depuis le début de cette année, les épargnants ont versé plus d’argent qu’ils en ont retiré sur leurs contrats. Au total, la somme investie sur ce type de placement s’élève à environ 100 milliards d’euros, se félicitent les professionnels du secteur. D’ailleurs, ces derniers n’hésitent pas à recourir à différentes stratégies commerciales (suppression des frais de versements sur certains contrats) en vue de stimuler la reprise du marché.

Les assureurs privilégient les unités de compte et les PER

Dans un contexte de taux bas affectant le rendement des placements sur fonds en euros, les assureurs incitent leurs clients à placer leur argent sur des contrats multi-supports.

Pour ce faire, ils privilégient les offres en unités de compte et les PER en mettant en avant des gains potentiels plus élevés.

Ces contrats d’assurance-vie représentent 38 % de la collecte depuis le mois de janvier.

ImportantBien que les placements en unités de compte soient plus risqués, leur part dans les cotisations progresse peu à peu du fait de la baisse constante du rendement des fonds en euros.

Par ailleurs, selon un professionnel du secteur, malgré un retour à la normale, le volume des sommes versées depuis le mois de janvier est à peine supérieur à celui enregistré en 2019. Ceci ne dépasse que de 2,4 milliards son niveau d’avant-crise. Les assureurs n’ont pas ainsi réussi à rattraper le retard causé par la crise sanitaire en 2020.

La collecte nette positive depuis presque un an

Après avoir été négative en septembre 2020, la collecte nette des cotisations a augmenté progressivement au cours du dernier trimestre de l’année pour atteindre 2,3 milliards d’euros au mois de janvier.

Depuis le montant s’est stabilisé entre 1,4 milliard et 1,9 milliard d’euros entre février et juin. Après une légère baisse en juillet (1 milliard), celui-ci s’est élevé à 2,2 milliards d’euros en août.

A découvrir également

  • LEP : 15 millions de Français éligibles, la CLVC interpelle les banques
    19/05/2022
  • Les Français privilégient toujours l’immobilier et les produits financiers
    18/05/2022
  • Investir sur un rebond boursier : 3 fonds à suivre
    17/05/2022
  • L’ACPR appelle les distributeurs de produits financiers à mieux conseiller leurs clients
    17/05/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt