mercredi08août
Représentation de l'avantage d'une assurance-vie

La Fédération française de l’assurance (FFA) a publié ses statistiques du mois de juin 2018 concernant l’assurance-vie. Les chiffres affichent une bonne performance de ce placement financier, avec une collecte nette à hauteur de deux milliards d’euros. Rien que pour ce sixième mois de l’année, les résultats ont supplanté toutes les attentes.

L’assurance-vie a enregistré un résultat positif durant le mois de juin 2018, à en croire les chiffres publiés par la Fédération française de l’assurance (FFA). La collecte nette de ce mois a été de deux milliards d’euros.

L’encours total des six premiers mois se chiffre à hauteur de 12,2 milliards d’euros. Pour rappel, ce produit d’épargne a pu engranger 500 millions d’euros de collecte nette au mois de juin 2017.

D’ailleurs, la tendance est nettement positive : le premier semestre de l’année 2018 a affiché des performances meilleures que l’année 2017 entière. Autre fait marquant de ce mois de juin 2018 : les supports en unités de compte ont davantage séduit les épargnants par rapport à l’année dernière.

Un mois de juin plus que révélateur

Au mois de juin 2017, la collecte nette de l’assurance-vie a été de 500 millions d’euros. Le même mois de l’année suivante, cette collecte est passée à deux milliards d’euros. Ces résultats passés du simple au quadruple d’une année à l’autre, marquent bien la reprise de l’engouement des Français pour l’assurance-vie.

D’ailleurs, l’année 2017 entière a engrangé 8,5 milliards d’euros de collecte nette.

Important En parallèle, le premier semestre 2018 a fait mieux avec un encours total évalué à 12,2 milliards d’euros.

De bonnes surprises qui ont rassuré les épargnants

Encore une fois, l’assurance-vie est en bonne posture et demeure le placement préféré des Français en 2018. Par exemple, les statistiques ont montré que la baisse des rendements des fonds en euros n’a pas été aussi forte que les observateurs l’avaient présagé.

La désertion pour ce support financier n’a donc pas été aussi marquée que prévu.

Important Par ailleurs, le léger désintérêt pour ces fonds en euros a profité aux supports en unités de compte. Alors que ceux-ci ne représentaient que 20% des cotisations en 2016, ils ont progressé à 28% en 2017 pour atteindre 30% cette année.

Certes ces supports en unités de compte ne proposent pas de capital garanti comme les fonds en euros, mais leurs rendements sont supérieurs sur le long terme.

Un second souffle pour l’assurance-vie

L’année 2018 semble réussir à l’assurance-vie. En effet, la période entre septembre 2016 et juin 2017 a été plombée par différents événements. Tout d’abord, la loi Sapin 2 a fortement freiné la collecte nette. Ensuite, l’attentisme des épargnants face aux élections présidentielles françaises s’y ajoute.

En effet, les conjonctures économiques poussent les épargnants à privilégier les placements liquides ou l’immobilier. Enfin, le risque de sortie de la France de la zone euro fait partie de ces différents événements qui ont fait régresser la performance de l’assurance-vie durant la même période.

Dès lors que ces sources d’inquiétudes sont levées, la collecte de l’assurance-vie a connu une légère reprise. Le président de la Fédération française de l’assurance, Bernard Spitz, s’est montré enthousiaste concernant les chiffres de juin 2018 :

« Ces chiffres sont dans une bonne moyenne ».

Bernard Spitz.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos