jeudi01mars
tirelire avec des pièces

L’assurance-vie en euros est plébiscitée par les Français quoique son rendement se soit continuellement amenuisé depuis quelque temps. Les unités de compte sont, de ce fait, de plus en plus choisies actuellement pour leur performance. En effet, d’autres supports sont plus rémunérateurs en assurance-vie, mais nécessitent toutefois plus de prise de risque.

Ces derniers temps, le placement préféré des Français, le support en euros, est devenu moins performant. De plus, cette tendance baissière va encore continuer. À titre d’indication, en 2017, les contrats en euros rapportaient en moyenne 0,30% de moins que l’année précédente. Quoi qu’il en soit, ce taux de rendement est très variable, du fait que sa détermination appartient à l’organisme d’assurances qui le propose.

En tout cas, les épargnants se sont tournés davantage vers les unités de compte afin de gagner plus de profits, comme le confirment les données communiquées par la Fédération Française de l’assurance. Par ailleurs, la performance d’un placement implique un niveau de risque plus élevé.

Les unités de compte, une alternative au contrat en euros

Les chiffres de la Fédération Française de l’Assurance révèlent un revirement de situation concernant la préférence des épargnants en matière d’assurance-vie. En effet, délaissant les contrats en euros, ils choisissent de plus en plus les unités de compte.

En 2016, par exemple, 20% des fonds placés sont dirigés vers ce type de support. De janvier à novembre 2017, le choix de ce support a augmenté à 28%. Philippe Parguey, associé auprès de la société Nortia, explique qu’:

On peut réaliser une allocation d’actifs avec des fonds patrimoniaux, flexibles voire de l’immobilier. En diversifiant les unités de compte et les classes d’actifs, la prise de risque se réduit considérablement.

Philippe Parguey.

Les fonds patrimoniaux se démarquent par leur flexibilité, étant donné qu’ils sont axés sur les conditions de marché et ne sont pas obligés de suivre un indice. Cette spécificité les amène à être plus rémunérateurs, à raison d’un rendement de 3 à 5% par an. D’autant plus que sa performance est régulière, à l’instar d’Épargne Patrimoine et d’Eurose qui présentent depuis une décennie une hausse annuelle de 4,9% sur leur rémunération.

Les rendements des Sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI, quant à eux, tournent autour de 4%. Outre sa performance, ce type de placement, inséré dans un contrat d’assurance-vie, offre une liquidité totale.

Toujours est-il que les services d’un expert en conseil de gestion de patrimoine sont recommandés, étant donné que l’investissement en unités de compte présente certains risques.

Les solutions pour améliorer le rendement des supports en euros

La performance des fonds en euros a littéralement régressé ces dernières années, affaiblissant les bénéfices des épargnants. En 2016, leur rendement moyen s’élevait à 1,80% pour arriver à 1,50% en 2017. Sans parler de la hausse des contributions sociales à 17,2% qui aura aussi des impacts sur les profits générés.

Quoi qu’il en soit, la rémunération des contrats en euros n’est pas unanime chez les assureurs. Ce sont les établissements bancaires qui présentent les taux les moins élevés, tels que 1,50% auprès de la Société Générale et 1,55% chez Caisse d’Épargne.

Les associations d’épargnants sont les plus performantes, avec Gaipare qui propose 2,65% de rendement, Asac-Fapes rémunère 2,58% et AFER offre 2,4% à ses clients. Les compagnies mutualistes les suivent de près, entre autres GMF avec un taux de 2,10% et la MAIF avec 2,05%.

Pour pallier la baisse de rendement des supports en euros, le gouvernement est en train d’élaborer une alternative qui vise à restreindre le niveau de sécurité des fonds investis dans ce placement. Dans une vision plus large, ce dispositif va limiter leur garantie pour un horizon d’investissement court. Aussi de l’optimiser en cas d’engagement de conservation allant de 8 à 10 ans. Philippe Parguey explique d’ailleurs que :

Plus on baisse en garantie et plus on gagne en latitude pour aller chercher de la performance.

Philippe Parguey.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos