mercredi17avril
Détention de plusieurs contrats vie bénéfique souscripteur

Contrairement à l’épargne réglementée qui est limitée à un seul support par personne, un épargnant peut détenir plusieurs contrats en même temps en assurance-vie. Et le nombre de souscriptions n’est pas plafonné. Cette pratique regorge d’ailleurs d’avantages étant son caractère polyvalent. En effet, elle peut à la fois servir de prévention, de placement, mais aussi de transmission.

Avec un encours total à la hausse estimé à plus de 1 700 milliards d’euros en février dernier, la prospérité de l’assurance-vie est indéniable. Si ce produit d’épargne affiche autant de succès, c’est qu’il s’apparente à un « couteau suisse ». Concrètement, il permet autant de mettre de l’argent de côté que de se constituer un patrimoine en vue de le transmettre à ses ayants droit.

Dans les deux cas, il serait toujours plus judicieux de souscrire plusieurs contrats. De cette façon, le souscripteur pourra mieux diversifier son capital, mais également bénéficier d’une meilleure sécurisation. De plus, souscrire un contrat pour chaque bénéficiaire pourrait les éventuels conflits au moment de la succession.

Plusieurs atouts à la clé

L’année 2019 est propice à des résultats records pour l’assurance-vie en France. De fait, le placement n’a plus réalisé une collecte nette similaire à celle de février dernier depuis janvier 2013. À 3,2 milliards d’euros, elle s’est ajoutée à l’encours des contrats pour l’augmenter de 2% en glissement annuel, à raison de 1 728 milliards d’euros à la fin de cette période (PPB ou provisions pour participation aux bénéfices incluses).

Il faut dire que son rôle multifonctionnel joue un rôle important dans cette affluence. En effet, ce produit d’épargne sert en même temps à placer de l’argent en vue de le faire fructifier, ou simplement de se préserver des aléas de la vie (perte d’emploi, retraite, cession d’entreprise...), mais aussi de le transmettre à des bénéficiaires de son choix.

D’où l’intérêt de souscrire plusieurs contrats afin d’optimiser la sécurité de ses fonds et de diversifier davantage son portefeuille pour plusieurs horizons d’investissement différents. Par ailleurs, cette pratique est aussi bénéfique pour la gestion financière étant donné que le contractant peut jongler entre divers profils de risque, par exemple « prudent » et « dynamique ». Ce qui lui permet de profiter des performances des classes d’actifs et différents marchés.

Une succession plus facile à gérer

La souscription de plusieurs assurances vies permet d’avoir une meilleure gestion de ses bénéficiaires, qui est très importante lorsque l’objectif principal de l’épargne est la transmission du patrimoine. L’idéal serait même de détenir autant de contrats que de bénéficiaires, d’autant que le nombre d’ouvertures est illimité.

De plus, il est possible de garantir la confidentialité des dossiers, grâce à la scission des clauses bénéficiaires. Sans oublier l’amenuisement des situations conflictuelles découlant, par exemple, d’éventuelles contestations entre les ayants droit. Ce qui est, d'ailleurs, fort probable de se produire en cas d’existence de progénitures issues d’une famille recomposée, voire de plusieurs unions.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos