mardi17juillet
Documents rachat d'entreprise

Generali Leben, la filiale d’assurance-vie du groupe italien Generali en Allemagne, sera bientôt cédée à Viridium Group. Pour rappel, l’acquéreur n’est autre qu’une firme spécialisée dans la gestion de portefeuilles d’assurance-vie en Allemagne. Bientôt propriétaire de cette entité à 89,9%, Viridium Group valorisera alors Generali Leben à environ 1 milliard d’euros.

Le groupe italien Generali cédera 89,9% de Generali Leben à Viridium Group, une entité focalisée sur les portefeuilles d’assurance-vie en Allemagne. On parle d’une valorisation qui tourne autour d’un milliard d’euros. Cependant, il est fort probable que le montant de la transaction excède allègrement ce chiffre, dans la mesure où une créance de 882 millions d’euros reste à honorer.

La somme totale pourrait donc avoisiner les 1,9 milliard d’euros. Pour Generali, il s’agit d’une aubaine car sa filiale d’assurance-vie devenait un fardeau pour cette entreprise depuis un certain temps. La signature de ladite cession interviendra incessamment « sous peu », d’après les protagonistes.

Viridium acquiert 89,9% du capital de Generali Leben

Viridium Group rachètera des parts de la filiale allemande. La signature devrait se faire très prochainement, mais en attendant les chiffres sont déjà connus : 89,9% du capital de Generali Leben seront cédés, pour une transaction de 1,9 milliard d’euros.

Ce chiffre inclut le remboursement des honoraires de Generali Leben, qui s’élèvent à 882 millions d’euros. Pour rappel, Generali Leben constitue 36% du marché de l’assurance-vie en Allemagne. Les actifs de cette future filiale de Viridium Group seront gérés par General Investments Europe pendant cinq ans. Ainsi, Generali Leben déboursera 275 millions d’euros de commissions pour ce contrat de gestion.

Vers un meilleur ratio de solvabilité

Vendre cette filiale à Viridium Group constitue alors pour Generali un tournant majeur dans son positionnement stratégique. Le groupe italien y a tout de même conservé une place au Conseil d’administration et 10,1% du capital.

Par ailleurs, cette cession de Generali Leben va permettre au groupe de retrouver un ratio de solvabilité à 43 points de base en Allemagne, soit 2,6 points de plus. Le gain en capital se chiffrera alors à 275 millions d’euros.

Des actifs rééquilibrés chez Generali

Le groupe italien Generali peut s’estimer chanceux d’avoir pu céder sa filiale d’assurances vie à Viridium Group. En effet, cette opération lui permet de réduire son exposition au risque de taux d’intérêt.

Pour rappel, Generali Leben a principalement vendu des produits à taux garanti, à l’instar de nombreuses institutions d’assurance-vie en Allemagne. À fortiori, il s’avère difficile de garantir aux assurés des rendements profitables compte tenu des taux d’intérêt qui stagnent à un niveau très bas.

D’ailleurs, Generali Leben a déjà fait l’objet d’une fermeture aux nouveaux clients, malgré des encours à 37,1 milliards d’euros. Avec cette cession faite à Viridium Group, le portefeuille de Generali retrouvera un certain équilibre. Les dirigeants du groupe sont confiants, à l’instar du patron de Generali Deutschland Giovanni Liverani :

C'est l'étape finale du redressement en Allemagne, qui va nous permettre de grandir et d'être plus fort dans ce marché.

Giovanni Liverani.

De son côté, le directeur général de Generali, Philippe Donnet, appuie ces propos dans un communiqué :

Cette transaction nous permettra d'investir dans des solutions innovantes pour nos clients allemands.

Philippe Donnet.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos