vendredi18décembre
calculs euros

Alors qu’ils plébiscitaient les fonds en euros, les épargnants s’en détournent désormais dans l’Hexagone. Il en va de même pour les assureurs. Depuis janvier 2020, plusieurs milliards d’euros ont été retirés sur ces supports. Les spécialistes conseillent aux Français de bien replacer leur capital. Où alors investir l’argent obtenu du rachat d’un contrat d’assurance-vie en euros ?

S’étant en moyenne établi à 3,40 % en 2010, le rendement assurance vie en fonds euros est passé à 1,46 % l’an dernier. Est-ce la raison pour laquelle les épargnants retirent massivement le capital investi sur ce support financier ? En tout cas, il est déconseillé de laisser son épargne dormir sur des livrets ne garantissant aucune rentabilité. Il vaut par exemple mieux la placer dans une société civile de placement immobilier (SCPI) de rendement.

Cette solution permet d’investir dans l’immobilier locatif sans avoir à acquérir et à gérer un bien. Chaque année, de plus en plus de Français la choisissent après le rachat de leur contrat d’assurance-vie en euros.

Avantages et inconvénients d’un placement dans une SCPI

Les études relatives au comportement des épargnants révèlent que les Français sont intéressés par le rendement d’un placement. Toutefois, ils préfèrent investir leur argent sur un support dont le risque est maîtrisé. Cela explique leur aversion pour la Bourse.

À l’approche de la fête de la Nativité, les Français privilégient une prise de risque modérée et réfléchie. Ainsi, ils se tournent en priorité vers les SCPI. Ce placement immobilier, qui peut offrir jusqu’à 6 % de rendement net, a enregistré une collecte de 4,50 milliards d’euros depuis le début de l’année. Il faut dire que les épargnants sont de plus en plus séduits par le fait qu’il n’implique aucune contrainte de gestion.

En achetant des parts d’une SCPI, l’intéressé investit dans un parc immobilier administré par une société de gestion placée sous la tutelle de l’AMF (Autorité des marchés financiers). Chaque trimestre, il est rémunéré grâce aux loyers perçus. La somme qui lui revient sera directement versée sur son compte bancaire.

À noter toutefois que l’argent placé dans une SCPI ne bénéficie d’aucune garantie. En effet, cet investissement est assujetti aux fluctuations des marchés immobiliers. Par ailleurs, il faut savoir que la durée d’engagement minimale est de 8 ans.

Où trouver une SCPI ?

Certains épargnants pourraient envisager de placer l’argent retiré sur leur contrat d’assurance-vie sur un Livret A ou encore un Livret de développement durable. Pourtant, leur rendement est aussi affecté par les taux d’intérêt bas. Concrètement, il n’excède pas 0,5 %. La rémunération offerte par les livrets bancaires est ainsi inférieure à l’inflation, et ce, depuis maintenant 3 ans.

Dans ce contexte, les SCPI représentent la meilleure alternative. La fondatrice associée de Centrale des SCPI, Véronique Baron, commente :

Face aux taux bas, nous préconisons aux investisseurs de choisir les SCPI, des fonds immobiliers aux rendements attractifs avec une prise de risque réfléchie et assumée. Ce placement présente aujourd’hui tous les atouts pour remplacer efficacement les assurances-vie en fonds en euros.

Véronique Baron

En tout cas, les épargnants semblent avoir compris qu’il faut éviter de se limiter à l’unique offre de leur banque pour réussir un placement. Pour avoir un aperçu de l’ensemble du marché, ils peuvent recourir à Internet. La Centrale des SCPI, première plateforme d’information française sur ces structures d’investissement, met notamment en avant quelques 190 SCPI. Avant de décider de s’en procurer des parts, il est important de demander conseil auprès d’un professionnel. De cette manière, l’épargnant s’assurera que le placement convient à son profil patrimonial.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos