mercredi14juin
Une femme insérant une pièce de monnaie dans une tirelire en cochon

Une femme peut très bien gérer son patrimoine. Elle peut choisir de placer son argent pour optimiser ses revenus. En effet, elle peut investir dans une entreprise, dans l’immobilier, etc. Même en ayant un budget serré, elle peut se constituer une épargne en vue de préparer son avenir et celui de ses enfants.

Quelle que soit leur situation professionnelle et personnelle, les femmes peuvent gérer efficacement leurs finances. Le groupe Oddo BHF propose actuellement un service nommé The Ladies Bank, visant à les inciter à mieux s’occuper de leur patrimoine.

Celui-ci les oriente vers les solutions les plus adaptées à leur profil. Ainsi, elles bénéficieront par exemple, d’une transmission paisible d’un héritage, d’une fiscalité assurance vie favorable, etc.

En effet, The Ladies Bank permet aux femmes d’être informées sur les principaux outils patrimoniaux et supports de gestion. La plateforme leur donne également la possibilité de profiter de conseils spécialisés, d’un accompagnement personnalisé, etc.

La plateforme The Ladies Bank

Né de la collaboration de trois femmes du groupe Oddo BHF, The Ladies Bank est un service spécialement conçu pour pousser les femmes à s’intéresser à leur patrimoine.

Une femme est souvent considérée comme incapable de comprendre les mots de la finance. Cela peut changer avec The Ladies Bank. Alix de Renty, cofondatrice de la plateforme et banquière privée, souligne que :

Les femmes ont besoin d’être accompagnées. Souvent, leur conseiller bancaire les appelle pour leur vendre le produit qui les arrange. Il ne prend pas le temps de leur expliquer toutes les possibilités qui s’offrent à elles.

Alix de Renty.

Grâce à la plateforme The Ladies Bank, les femmes peuvent se partager leurs préoccupations. Elles peuvent également se renseigner sur l’actualité financière au sein du réseau. Sa cofondatrice Alix de Renty explique que :

Notre ambition est de créer un espace où les femmes trouvent une écoute bienveillante et des réponses claires. Il existe beaucoup de questions auxquelles elles peuvent être confrontées dans leur vie. Il arrive également qu’elles aient le sentiment de ne pas avoir en face d’elles un interlocuteur qui les comprenne.

Alix de Renty.

Comment une femme peut-elle gérer son argent ?

Une femme peut jouer un rôle majeur dans la gestion de son patrimoine. Ses priorités peuvent juste être différentes de celles d’un homme en termes d’investissement.

La plateforme The Ladies Bank répond aux attentes spécifiques des femmes en matière de gestion d’argent.

Elle déconseille par exemple la prise de participation dans le capital à celles qui veulent investir dans une entreprise.

Selon l’une de ses cofondatrices Yasmina Brasseur, il est préférable de le faire via un plan d'épargne en actions (PEA). Cela donne la possibilité de placer jusqu’à 150 000 euros. Également ingénieure patrimoniale, Yasmina Brasseur estime que :

à tout moment, vous ne serez soumis à aucune fiscalité si vous vendez vos participations en laissant le prix de vente investi dans un PEA. Après huit ans, vous ne devrez en revanche payer que les prélèvements sociaux de 15,5%, en cas de retrait.

Yasmina Brasseur.

Pour les femmes qui viennent de bénéficier d’un héritage, Yasmina Brasseur leur conseille d’en placer une part en assurance-vie. Elle affirme que :

Actuellement, les taux sont tellement bas qu’il vaut mieux emprunter. C’est déjà intéressant si vous empruntez avec un taux à 1,5% et que votre assurance-vie vous rapporte 3%. D’ailleurs, un établissement bancaire valoriserait le fait d’avoir une assurance-vie en tant que garantie d’un prêt.

Yasmina Brasseur.

Pour celles qui ne disposent pas d’un budget important, Alix de Renty suggère de souscrire une assurance-vie. Selon la cofondatrice de The Ladies Bank, il est dommage de ne pas l’avoir fait plus tôt. Elle avance que :

Au bout de huit ans, ou plus tard, vous pourrez retirer votre argent en étant faiblement fiscalisée pour financer votre retraite ou les études de vos enfants. Seuls les intérêts rachetés sont imposés. Le taux d’imposition ne sera que de 7,5 % si vous optez pour le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL).

Alix de Renty.

D’après Yasmina Brasseur :

En plus de ces avantages, l’assurance-vie est un outil qui permet d’optimiser la transmission de patrimoine aux enfants.

Yasmina Brasseur

A découvrir également

  • 2021 marque le regain de forme de l’assurance-vie
    19/01/2022
  • Fonds en euros : nos solutions pour éviter de perdre de l’argent
    12/01/2022
  • Les fonds « Clean share » font leur trou sur le marché des UC
    30/12/2021
  • Les contrats multisupports prêts à se responsabiliser en 2022
    16/12/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt