mardi16mai
Monnaie euro sur drapeau luxembourgeois

Quand on fait un placement en assurance vie, on cherche à maximiser le rendement de cette épargne. Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte comme la fiscalité, les frais et les commissions divers. Un bon investisseur se doit d’analyser toutes les possibilités avant de faire un choix. 

Certains épargnants ont opté pour les contrats luxembourgeois pour échapper aux pertes liées à quelques dispositions de la loi Sapin II. Quels sont les enjeux de cette décision ?

Durant la campagne présidentielle française, les épargnants se sont mis à transférer une partie de leur épargne sur des placements en contrat d'assurance vie luxembourgeois quand ils ont entendu que la France risque de sortir de la zone euro.

C’est en quelque sorte une décision rationnelle car ces contrats sont libellés en plusieurs devises. À cet effet, quelles que soient les circonstances, le capital et ses intérêts conserveront des positions en euros.

Cependant, il faut remarquer que ce n’est pas seulement cette éventualité qui détermine l’arrivée des capitaux à destination de Luxembourg. Le fait est qu’en 2016, les établissements financiers luxembourgeois ont raflé plus de 19 milliards d’euros de contrats d’assurance vie français.

Contrairement aux préjugés, les avantages fiscaux en France et au Luxembourg sont plus ou moins similaires. En effet, les compagnies d’assurance luxembourgeoises sont parfois des filiales d’une grande banque française et le système d’imposition en vigueur est le même que dans le pays de résidence fiscal du souscripteur.

La meilleure chose à faire est de se renseigner avant de s’engager dans un quelconque contrat de transfert.

Les particularités des placements luxembourgeois

Les placements luxembourgeois présentent beaucoup d’attraits pour ceux qui sont à la recherche d’un bon rendement et d’une sécurité financière renforcée.

Les services offerts par les banques et les assureurs sont satisfaisants. À titre d’exemple, si l’assuré décide d’emménager dans un autre pays, la plupart des compagnies prennent en charge les formalités administratives requises pour la nouvelle domiciliation.

En plus, les contrats d’assurance vie souscrits au Luxembourg permettent d’éviter les coûts engendrés par les dispositions de la loi Sapin II.

Dans son article 21 bis, la loi stipule que :

L’État a le droit de geler les retraits sur les fonds en euros et d’imposer ou de réguler le rendement servi par les fonds en euros des assureurs si une crise financière éclate.

Ces dispositions sont applicables pendant une durée maximale de 6 mois. Opter pour un placement au Luxembourg est donc une bonne alternative car ces dispositions ne concernent pas les avoirs placés dans un établissement étranger et à condition qu’il ne s’agit pas d’une filiale d’une enseigne française.

Il y a d’autres avantages

Les contrats luxembourgeois sont connus pour leur diversité en matière de fonds d’investissement disponibles.

Quelle que soit la devise utilisée, les gammes de produits de placement proposées par les différentes compagnies vous donneront l’embarras du choix.

Bon nombre de contrats d’assurance vie offrent plus de 6000 unités de comptes différentes. Les bases d’investissement reposent sur plusieurs variables : les matières premières, la performance des entreprises, le niveau du taux d’intérêt, etc.

Pour ceux qui sont plus à l’aise dans la gestion déléguée, les compagnies luxembourgeoises mettent à leur disposition des Fonds Internes Dédiés (FID). En effet, ces FID permettent aux assurés de faire des arbitrages et de choisir eux-mêmes la structure de portefeuille qui offre le maximum de gain et le minimum de risque.

En général, cette gestion sur mesure est accessible à partir de 125.000 euros de dépôt.

Comme en France, les frais d’entrée, les frais de gestion et les frais d’arbitrage sont négociables surtout si le montant de la souscription est important.

A découvrir également

  • 2021 marque le regain de forme de l’assurance-vie
    19/01/2022
  • Fonds en euros : nos solutions pour éviter de perdre de l’argent
    12/01/2022
  • Les fonds « Clean share » font leur trou sur le marché des UC
    30/12/2021
  • Les contrats multisupports prêts à se responsabiliser en 2022
    16/12/2021

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt